Parc Birkenhead

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc de Birkenhead
Image illustrative de l'article Parc Birkenhead
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Subdivision administrative District métropolitain du Wirral
Commune Birkenhead, Merseyside
Caractéristiques
Ouverture 5 avril 1847
Personnalité(s) Joseph Paxton
Localisation
Coordonnées 53° 23′ 35″ Nord 3° 02′ 28″ Ouest / 53.393, -3.041

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Parc de Birkenhead

Le parc de Birkenhead est un parc public, situé dans la municipalité du Wirral, aux abords de Liverpool, en Angleterre. Il est généralement considéré comme le premier parc public du Royaume-Uni. Il fut conçu par Joseph Paxton et ouvert le 5 avril 1847. Joseph Paxton avait préalablement conçu les plans du Princes Park (parc privé) à Liverpool. Frederick Law Olmsted, architecte-paysagiste américain, s’inspire du Birkenhead Park lorsqu’il élabore les plans de Central Park.

Localisation[modifier | modifier le code]

Birkenhead Park est situé à environ 1,5 km du centre de Birkenhead, dans le nord-ouest de l’Angleterre. Il couvre une superficie d’environ 90 ha et se situe dans une zone résidentielle vallonnée. Le site du parc est bordé par Park Road North, Park Road East, Park Road South et Park Road West. Le parc est clôturé par des grillages métalliques. Lors de l’élaboration des plans du parc, Joseph Paxton a pensé à intégrer des zones d’habitation aux abords du parc. Ces zones d’habitation sont alors vendues par la municipalité afin de financer les travaux du parc. Les zones d’habitation sont dans un premier temps occupées par des marchands et des personnes aisées, mais la crise qui marque la fin du 19e siècle fait que de nombreuses zones d’habitation restent à leur état primaire jusqu’au début du 20e siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Projet et travaux[modifier | modifier le code]

Birkenhead Park est créé entre 1843 et 1847. Il est le premier parc au monde financé par une municipalité. En 1841, un arrêté parlementaire autorise le gouvernement local de Birkenhead à utiliser des fonds publics afin d’acheter 226 acres de terrain pour y créer un parc public.

Le gouvernement local de Birkenhead désigne Joseph Paxton comme architecte pour le projet. Joseph Paxton recommande Edward Kemp auprès de la municipalité afin de superviser les travaux. Les deux hommes ont déjà travaillé sur un projet similaire, lors du réaménagement du jardin de Chatsworth House.

Les travaux débutent en 1843 et sont financés par la vente des terrains d’habitation jonchant le parc. Ils durent 5 ans. Le parc est conçu afin de paraître naturel et informel plutôt que structurel et urbain. Le terrain marécageux est drainé afin de rendre les terres aménageables. Le parc conduit à la déviation de Old Bidston Road et à la suppression de la route directe reliant Claughton et Woodside. Lors des travaux, des centaines de tonnes de pierre et de terre sont retirées afin de laisser place à un terrain bien drainé, à des rochers, à des collines et à un lac. Des arbres, arbustes, buissons et plantes sont plantés afin d’aménager une terre jusque là vierge de toute plantation. Des constructions comme le pont suisse, la maison des bateaux, l’auberge normande, l’auberge gothique et l’auberge italiennes sont érigées. La grande entrée, l’une des nombreuses entrées du parc, est conçue afin de ressembler à un arc de triomphe. Lors de son inauguration, le parc accueille 10,000 visiteurs.

Plan du parc de Birkenhead

Durant la guerre[modifier | modifier le code]

Durant la Première Guerre mondiale, une partie du parc est utilisée comme camp d’entraînement par le 3e bataillon du régiment du Cheshire majoritairement composé d’opposants au régime. Les recrues séjournaient à la caserne de Birkenhead située à Grange Road West.

Travaux de restauration[modifier | modifier le code]

Au cours du 20e siècle, le parc parait délabré et négligé. À la fin du 20e siècle débutent des travaux de restauration. Un centre pour les visiteurs est créé, des travaux sont entrepris afin de redonner une nouvelle vie aux bâtiments et le système de drainage est remis en état.

En 2011, le parc entre dans une nouvelle ère de son développement. La municipalité reçoitt 11 millions £ (majoritairement de l‘Heritage Lottery fund) afin de restaurer le parc. Un nouveau centre est érigé pour accueillir les visiteurs, avec une façade en verre (style dont Joseph Paxton est l’un des pionniers). Plusieurs endroits du parc sont restaurés afin de leur rendre leur splendeur de l’époque victorienne.

Sports[modifier | modifier le code]

Un club de rugby et deux clubs de cricket siègent au sein du parc. Au départ, il y a de grandes disputes entre les différents petits clubs de cricket afin d’avoir la permission de jouer au sein du parc. D’autres sports tels que le tir à l’arc, la pêche, le jeu de boules, le jeu de palet, le football, le hockey et le tennis peuvent être pratiqués dans ce parc.

Les matches de rugby et de cricket peuvent à cette époque accueillir un public de plus de 10,000 spectateurs.

Rugby[modifier | modifier le code]

Le club de rugby de Birkenhead

Au 19e siècle, les clubs de cricket et le club de rugby de Birkenhead ont une réputation nationale. Des matches internationaux de rugby ont eu lieu sur le terrain du Birkenhead Park. L’équipe des All blacks, notamment, vient jouer un match dans le parc de Birkenhead.

Cricket[modifier | modifier le code]

En 1971, le club de cricket fête ses 100 ans et obtient le privilège de jouer contre une équipe formée des meilleurs joueurs internationaux de l’époque. Le onze d’Angleterre vient aussi jouer face au club de Birkenhead. Le club de Birkenhead est autorisé à jouer avec 18 joueurs et a remporté le match par 11 wickets.

Hockey[modifier | modifier le code]

Deux équipes de hockey (Birkenhead Park et Birkenhead Victoria) jouent régulièrement dans le parc à la fin du 19e siècle. Le Wirral est un des lieux importants du monde du hockey à cette période. Plusieurs joueurs de l’équipe nationale anglaise proviennent des clubs de la région du Wirral.

Particularités[modifier | modifier le code]

Connexion avec Central Park[modifier | modifier le code]

En 1950, Frederick Law Olmsted visite le parc de Birkenhead et le design de ce parc l’influence grandement lorsqu’il conçoit les plans de Central Parc à New York.

Premier parc public du Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Largement financé par la municipalité, le parc de Birkenhead est le premier parc public du Royaume-Uni.

Premier parc au monde financé par la municipalité[modifier | modifier le code]

Le parc de Birkenhead est le premier parc au monde à être financé par la municipalité.

Le pont suisse[modifier | modifier le code]

Le pont suisse du parc de Birkenhead

Le pont suisse, une construction datant de 1847, est connu comme étant le seul pont en bois, de construction traditionnelle, couvert, construit du Royaume-Uni. Le concepteur de ce pont s’inspira de constructions similaires en Suisse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. "The History of Birkenhead Park". Metropolitan Borough of Wirral. Retrieved 26 March 2008.
  2. Brockelbank, Ralph T. (2003), Birkenhead: An illustrated History, Breedon Books, pp. 32-33, ISBN 1-85983-350-0
  3. Burnham, Karyn (2014). The Courage of Cowards: The untold Stories of the First World War Conscientious Objectors. Pen and Sword. pp. 86-89. ISBN 9781781592953.
  4. Frederick Law Olmsted, Walks and Talks of an American Farmer in England (New York, New York: George E. Putnam, 1852), page 79.
  5. Olmsted (1852), page 79.
  6. "Birkenhead Park". Metropolitan Borough of Wirral. Retrieved 26 March 2008.
  7. "Express Comedy - Capital of Comedy"[1]. etrieved 28 September 2007.
  8. "£11.6m park restoration unveiled"[2]. BBC News. Retrieved 22 November 2015.
  9. "Lease of life for Merseyside's world famous park". euandmerseyside. Retrieved 5 Aprils 2007.
  10. http://www.parksandgardens.org
  11. http://friendsofbirkenheadpark.org.uk
  12. Pevsner, N. and E. Hubbard, The Buildings of England: Cheshire (Harmondsworth: Penguin, 1971), pp. 91-3.
  13. Conway, H., People's Parks: The Design and Development of Victorian Parks (Cambridge: Cambridge University Press, 1991), pp. 88-90
  14. English Heritage Register of Parks and Gardens of Special Historic Interest, (Swindon: English Heritage, 2008) [on CD-ROM]
  15. Birkenhead Park Historic Landscape Survey (1998)
  16. Donald Insall Birkenhead Park Conservation Area Appraisal and Management Plan (2009)