Parc Bazin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec parc des Acacias de Genève.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bazin.

Parc Bazin
Image illustrative de l’article Parc Bazin
Parc Bazin (extrémité nord-est)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Administration territoriale Circonscription départementale du Rhône
Collectivité territoriale Métropole de Lyon
Commune Lyon
Arrondissement 3e arrondissement
Quartier Montchat
Altitude 179 m
Superficie 3,1 ha
Histoire
Création 1975
Caractéristiques
Type ancienne gravière
Gestion
Propriétaire Lyon
Ouverture au public oui
Protection Zone UL
Lien Internet Site officiel de la ville de Lyon
Accès et transport
Tramway Tramway de Lyon Ligne T3 (Reconnaissance - Balzac)
Bus Bus en mode C Ligne C9 (Reconnaissance - Balzac)
Localisation
Coordonnées 45° 45′ 09″ nord, 4° 52′ 54″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Parc Bazin

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Parc Bazin

Le parc Bazin est un parc lyonnais de 3,1 ha situé dans le quartier Montchat du 3e arrondissement de Lyon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette gravière[N 1] est remblayée[2] en 1938 mais des restes sont encore bien visibles en 1946[3]. En 1975, date de la création du parc, elle est végétalisée sur une superficie de 2,5 ha[4]. Puis au cours de l'hiver 2009 une seconde extension portant l'ensemble à 3,1 ha est réalisée[5],[6]. Initialement parc de l'Est, le nom officiel de square Georges-Bazin lui est attribué le [7],[N 2]. Il est aussi dit parc des Acacias car son entrée principale se fait par l'avenue des Acacias.

Sculptures d'Émile Peynot[modifier | modifier le code]

Au premier plan pelouse, au second plan trois groupes statuaires de grande taille.
Groupes statuaires d'Émile Peynot dans le parc Bazin. 2007.

En 1880, la municipalité choisit le sculpteur Émile Peynot pour réaliser une représentation de la République à l’occasion du centenaire de 1789. Celui-ci réalise un bronze qui la figure juchée sur une colonne de quinze mètres de haut. Aux pieds de cette élévation se trouvent quatre groupes statuaires en pierre qui représentent respectivement la Ville de Lyon, la Liberté, l'Égalité et la Fraternité. L’œuvre est placée place Carnot puis elle est démembrée en janvier 1975 lors de la construction de la ligne A du métro. Les trois dernières représentations, de taille imposante, sont placées dans la partie nord-est du parc Bazin[8] C’est ainsi que se trouve figurée la devise française Liberté, Égalité, Fraternité. Du nord à l’est se trouvent La Liberté qui porte la flamme et protège, L'Égalité qui tient deux hommes par les épaules alors qu’ils portent ensemble la charte des droits de l'homme et plus en retrait La Fraternité, qui veille sur deux hommes qui s’entraident[3],[N 3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « En raison de la nature géologique du sous-sol, de nombreuses gravières sont présentes sur le territoire de l’Est Lyonnais[1]. »
  2. Georges Bazin est un « entrepreneur de charpente, animateur du quartier de Montchat. Né et mort à Lyon 3e, (-)[7] ».
  3. Ces trois groupes statuaires sont visibles sur Wikimedia Commons. La Liberté, L'Égalité et La Fraternité.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Schéma d'aménagement et de gestion des eaux de l’Est lyonnais (commission locale de l’eau), « État des lieux : Diagnostic » [PDF], sur Gest'Eau (site des outils de gestion intégrée de l'eau), validé le 19 mai 2005 (consulté le 31 mai 2016), p. 5 (vue 9 / 232).
  2. Métropole de Lyon, Cahier communal : Rapport de présentation. Projet d’aménagement et de développement durable. Orientations d’aménagement, Troisième arrondissement (PLU. Modification n° 11), Métropole de Lyon, , 92 p. (lire en ligne [PDF]), partie 3, chap. 1d (« Périmètre d’intérêt patrimonial : Villette. Paul-Bert. Maisons-Neuves »), p. 88 col. 1 (vue 112 / 116).
  3. a et b Béchevelin et cie (Maud Roy), « Sculptures au parc de l'Est : Monument de la République, place Carnot, 1889 », dossier Des sculptures et des squares du 3e arrondissement, sur site personnel, (consulté le 28 mai 2016).
  4. Étienne Tête (adjoint délégué au maire), Conseil municipal de Lyon, « Séance du 21 juin 2007 » [PDF] (consulté le 31 mai 2016), p. 1.
  5. Gilles Bruna (rapporteur), conseil municipal de Lyon, « Aménagement du parc Bazin dans le cadre de la seconde phase de travaux à Lyon 3e », BMO du 25 mai 2009 [PDF], sur site officiel Lyon (consulté le 31 mai 2016), vue 1 / 2.
  6. Géoportail, « Carte du parc Bazin » (consulté le 28 mai 2016)..
  7. a et b Maurice Vanario et Henri Hours (dir.) (préf. Gérard Collomb), Rues de Lyon : à travers les siècles : XIVe – XXIe siècles, Lyon, Éditions Lyonnaises d'art et d'histoire, , 2e éd. (1re éd. 1990), XVI-333 p., 23 cm (ISBN 2-84147-126-8), p. 29 col. 2.
  8. « Statue de la République », sur documentation Lyon et Rhône-Alpes, Bibliothèque municipale de Lyon, (consulté le 27 décembre 2013).