Parc éolien de Kriegers Flak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Parc éolien de Kriegers Flak
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Administration
Localisation
Exclusive economic zone of Denmark (d)
Flag of Denmark.svg Danemark
Coordonnées
Propriétaire
Mise en service
2018[1]
Statut
Planification
Caractéristiques
Type d'installation
Puissance installée
600 MW
Géolocalisation sur la carte : mer Baltique
(Voir situation sur carte : mer Baltique)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Danemark
(Voir situation sur carte : Danemark)
Point carte.svg

Le parc éolien de Kriegers Flak est un projet danois de parc éolien en mer Baltique. Il sera situé à Kriegers Flak, une zone située proche du Danemark, de la Suède et de l'Allemagne. Il possédera une capacité de 600 MW et sera le plus grand parc éolien du pays[2].

Choix du site[modifier | modifier le code]

Le site de Kriegers Flak a été identifié comme l'un des plus prometteurs pour le développement de l'éolien en mer danois. Il possède plusieurs avantages. Il est situé à une distance raisonnable des côtes (12 km du Danemark, 43 km de la Suède et 37 km de l'Allemagne), les vents y sont soutenus et le fond marin est sablonneux et relativement proche de la surface de la mer[2].

Financement[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du raccordement de la ferme éolienne au réseau de distribution électrique, l'Union européenne finance à hauteur de 1,1 milliard d'euros le développement de l'interconnexion qui reliera le parc au réseau danois mais aussi au réseau allemand. Cette interconnexion pourra par ailleurs être utilisée pour les échanges d'électricité entre les deux pays, y renforçant ainsi la sécurité de l'approvisionnement électrique. Ce projet d'interconnexion sera réalisé en partenariat entre le gestionnaire de réseau de transport électrique danois Energinet.dk et l'un de ses homologues allemands, 50Hertz[2].

Construction[modifier | modifier le code]

L'appel d'offres a été remporté par Vattenfall en à un prix fixe de 49,90 /MWh (56,38 $/MWh) sans ajustement de l'inflation, pour 30 TWh (correspondant à 50 000 heures de fonctionnement à pleine charge, soit environ 11 ans)[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Energinet.dk, « Grid connection of Kriegers Flak offshore wind farm given the go-ahead », sur energinet.dk, (consulté le 29 janvier 2015).
  2. a b et c (en) energinet.dk, « Krigers Flak offshore wind farm », sur www.energinet.dk, (consulté le 31 juillet 2014).
  3. (en) Energypost, « Dutch and Danish Auction Model Heralds Bright Future for Offshore Wind - The Energy Collective », sur The Energy Collective, (consulté le 27 octobre 2017).
  4. Le marin, « Vattenfall remporte le projet éolien Kriegers Flak à 49,9 euros le MWh », sur Le marin (consulté le 27 octobre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]