Parc éolien de Jepirachí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parc éolien de Jepirachí
image illustrative de l’article Parc éolien de Jepirachí
Alignement d'éoliennes du parc de Jepirachí
Localisation
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Département Flag of La Guajira.svg La Guajira
Municipalité Uribia
Coordonnées 12° 13′ 59″ nord, 72° 01′ 59″ ouest
Caractéristiques
Type d'installations Éoliennes
Nombre de turbines 15
Type de turbine Nordex N60/250 - 1300 kW
Capacité électrique 19,5 MW
Production annuelle 87,2674 GWh
Administration
Date de mise en service 2004
Statut En service
Propriétaire EPM

Géolocalisation sur la carte : La Guajira (relief)

(Voir situation sur carte : La Guajira (relief))
Parc éolien de Jepirachí

Géolocalisation sur la carte : Colombie

(Voir situation sur carte : Colombie)
Parc éolien de Jepirachí

Le parc éolien Jepírachi est un parc éolien situé dans le département de La Guajira, en Colombie, en bord de mer au sud-ouest de la baie Portete. Entré en service le , il est le premier de ce type en Colombie. Composé de 15 éoliennes Nordex N60/250 de 1 300 kW chacune, le parc a une capacité de 19,5 MW, pour une production annuelle théorique de 87,3 GWh[1],[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le terme Jepírachi désigne les vents provenant du nord-est en wayuu, la langue des amérindiens Wayuu vivant dans la péninsule de La Guajira[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

La péninsule de Guajira est caractérisée par les alizés soufflante tout au long de l'année, permettant de produire de l'énergie éolienne. Le parc est situé au bord de la mer des Caraïbes, à environ 3 kilomètres à l'ouest de Puerto Bolívar et de la baie Portete.

Études et construction[modifier | modifier le code]

Les études de faisabilités se sont déroulées à partir de 1999, en concertation avec la communauté Wayuu vivant sur place[1],[3]. La construction débute en 2002 et se termine en 2004, pour une mise en service le 19 avril de la même année[1].

Le parc est enregistré comme un mécanisme de développement durable selon la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques[1]

Production[modifier | modifier le code]

Composé de 15 éoliennes Nordex N60/250 de 1 300 kW chacune, le parc est géré par Empresas Públicas de Medellín. Il a une capacité de 19,5 MW, pour une production annuelle théorique de 87,3 GWh[1].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :