Paraskeví Papahrístou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paraskeví Papahrístou
Image illustrative de l'article Paraskeví Papahrístou
Paraskeví Papahrístou en juin 2016.
Informations
Disciplines Triple saut
Nationalité Drapeau : Grèce Grecque
Naissance (28 ans)
Taille 1,70 m
Poids 53 kg
Surnom Voula
Club Panellinios A. C. Athens
Entraîneur George Pomaski
Records
14,73 m (2016)
Palmarès
Champ. du monde en salle - - 1
Championnats d'Europe - - 1
Champ. d'Europe en salle - - 1
Jeux méditerranéens - - 1

Paraskeví « Voúla » Papahrístou (en grec : Παρασκευή Παπαχρήστου), née le à Athènes, est une athlète grecque, spécialiste du triple saut.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2011, Paraskeví Papahrístou conserve son titre de Championnats d'Europe espoirs grâce à un saut à 14,40 m, qu'elle avait déjà acquis en 2009 (14,34 m).

En 2012, alors qu'elle devait participer aux Jeux olympiques, elle est exclue à la suite d'un message humoristique en référence à une petite épidémie de virus du Nil occidental en Grèce qui avait infecté au moins cinq personnes et tué l'une d'entre elles et que certains considèrent alors comme raciste[1],[2],[3].

Le 19 mars 2016, Papahrístou remporte la médaille de bronze des championnats du monde en salle de Portland avec un saut à 14,15 m, son seul de la compétition[4]. Lors de la 1re étape de la Ligue de diamant 2016 à Doha, la Grecque se classe 5e du concours avec un saut à 14,26 m[5].

Le 22 mai, elle établit dès son 1er essai lors du Meeting international Mohammed-VI une marque de 14,28 m, son meilleur saut depuis 2012[6]. Elle confirme sa régularité avec un saut à 14,26 m lors du Birmingham Grand Prix. Le 8 juin, lors du meeting annuel Filothei Women Gala d'Athènes, la Grecque s'empare de la meilleure performance européenne de l'année avec un saut à 14,73 m, — nouveau record personnel — dans un fort vent de face de -1,3 m/s[7].

Les 18 et 19 juin, elle devient championne de Grèce du saut en longueur (6,56 m, SB) et du triple saut (14,07 m)[8]. Le 10 juillet, la Grecque remporte la médaille de bronze des Championnats d'Europe d'Amsterdam avec un saut à 14,47 m, proche de la médaille d'or de la Portugaise Patrícia Mamona (14,58 m) et de la médaille d'argent de l’Israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko (14,51 m)[9].

Le 4 mars 2017, elle décroche la médaille de bronze des Championnats d'Europe en salle de Belgrade avec un saut à 14,24 m, son meilleur de la saison[10]. Elle est devancée par l'Allemande Kristin Gierisch (14,37 m, EL) et la Portugaise Patricia Mamona (14,32 m, SB)[10].

Le 31 mai 2017, elle remporte le Filothei Women Gala d'Athènes avec 14,19 m, quelques jours après avoir réalisé 14,23 m[11].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est mère d'une fille prénommée Kostadina, née en novembre 2014.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Marque
2008 Championnats du monde juniors Bydgoszcz 3e 13,74 m
2009 Championnats d'Europe en salle Turin finale NM
Jeux méditerranéens Pescara 3e 14,12 m
Championnats d'Europe espoirs Kaunas 1re 14,34 m
2011 Championnats d'Europe par équipes Izmir 1re 14,09 m
Championnats d'Europe espoirs Ostrava 1re 14,40 m
2012 Championnats d'Europe Helsinki 11e 13,89 m
2013 Championnats d'Europe par équipes Gateshead 6e 13,69 m
2015 Championnats d'Europe par équipes Heraklion 1re 13,99 m
Championnats des Balkans Pitești 4e 13,56 m
2016 Championnats du monde en salle Portland 3e 14,15 m
Championnats d'Europe Amsterdam 3e 14,47 m
Jeux olympiques Rio de Janeiro 8e 14,26 m
Ligue de diamant 3e détails
2017 Championnats des Balkans en salle Belgrade 1re 14,19 m
Championnats d'Europe en salle Belgrade 3e 14,24 m
Championnats d'Europe par équipes Lille 1re 14,24 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Marque Lieu Date
Saut en longueur Plein air 6,60 m Drapeau : Grèce Athènes 15 juin 2012
En salle 6,41 m Drapeau : Roumanie Bucarest 31 janvier 2016
Triple saut Plein air 14,73 m Drapeau : Grèce Athènes 8 juin 2016
En salle 14,47 m Drapeau : Italie Turin 6 mars 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Greek triple jumper Paraskevi Papachristou withdrawn from Olympics following racist tweet about African immigrants » (consulté le 10 août 2015)
  2. « JO 2012 : Papachristou exclue de Jeux Olympiques pour un tweet », sur www.le10sport.com, Le 10 Sport (consulté le 25 juillet 2012)
  3. JO : une athlète exclue pour racisme, Le Figaro, 25 juillet 2012.
  4. « IAAF: Afternoon Session Blog Thu 17 2016 | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 20 juin 2016)
  5. « Programme 2016 & Results - Diamond League - Doha », sur doha.diamondleague.com (consulté le 22 mai 2016)
  6. « Programme 2016 - Diamond League - Rabat », sur rabat.diamondleague.com (consulté le 22 mai 2016)
  7. « Ekaterina Stefanidi clears 4.86m WL ! - RunBlogRun », sur www.runblogrun.com (consulté le 9 juin 2016)
  8. « TRACKINSUN Athletics (Track and Field) Results Athletisme Resultats - Leichtathletik Ergebnisse : Pátra (Greece), 18-19.6.2016 », sur trackinsun.blogspot.fr (consulté le 20 juin 2016)
  9. « Competitions - European Athletics Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 10 juillet 2016)
  10. a et b (en) « Competitions - European Athletics Indoor Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 4 mars 2017)
  11. Pegasus Interactive, « Λάμψη από Στεφανίδη και Δόση στο Γκαλά της Φιλοθέης », sur SentraGoal (consulté le 31 mai 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]