Parasitisme (droit)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le parasitisme désigne en droit de la concurrence une manœuvre d'un commerçant par laquelle ce dernier cherche à tirer profit de la réputation d'un de ses concurrents ou des investissements effectués par celui-ci, notamment en usurpant sa notoriété ou son savoir-faire en créant une confusion dans l'esprit de la clientèle[1],[2],[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Parasitisme (définition) », sur Droit-Finances (consulté le )
  2. cours-de-droit, « Le parasitisme : définition, éléments constitutifs » (consulté le )
  3. Serge BRAUDO-Alexis BAUMANN, « Parasitisme - Définition », sur Dictionnaire Juridique (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]