Paramyxoviridae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les virus
Cet article est une ébauche concernant les virus.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.


La famille des paramyxovirus (Paramyxoviridae) appartient au Groupe V des virus à ARN à simple brin et à polarité négative. Elle fait partie des mononegavirales. Cette famille comprend quatre genres :

Les parainfluenza

Les virus parainfluenza sont transmis par voie aérienne et entrainent une réaction fébrile après 3 à 5 jours d'incubation. Il en existe plusieurs types:

  • type 1 et 2 se limites à une atteinte laryngée (faux Croup). L'infection survient avant l'âge de six ans ;
  • type 3 diffuse dans les bronches et bronchioles. L'infection est précoce et apparaît avant l'âge de deux ans ;
  • type 4 est peu virulent.

Une réinfection est possible durant toute la vie avec des signes cliniques plus modérés.

Il n'existe pas d'antigènes croisés avec influenza ; il n'y a pas de variabilité antigénique.

Les myxovirus

Les myxovirus (virus des oreillons)sont transmis par voie aérienne. Ils ont une durée d'incubation de 18 à 21 jours. Le virus est présent 6 jours avant le début des signes cliniques. L'infection touche généralement les enfants mais elle peut apparaître chez les jeunes adultes. Dans ce cas, elle est plus souvent associée à des complications.

Après infection, le virus se multiplie dans le tractus respiratoire avant d'atteindre les cibles glandulaires et nerveuses.

Les morbilivirus

Le morbillivirus (rougeole) est transmis par voie aérienne à partir de sujets infectés. Il a une durée d'incubation de 10 jours. Le virus se multiplie au niveau de la conjonctive et de la gorge puis dissémine au système réticulo-endothélial.

Les pneumovirus

Les pneumovirus sont transmis par voie aérienne. Il a une durée d'incubation de 4 à 5 jours. La souche à d'abord été isolée chez le chimpanzé. Il provoque chez l'homme, une atteinte du tractus respiratoire. Une primo-infection est constatée chez 90 % des enfants de moins de 5 ans. Des réinfections sont possibles chez l'adulte.

Des virus proches existent chez la souris, les bovins et les caprins.