Parallels Coherence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parallels Coherence
Développeur Parallels
Dernière version 3.186 (1er mars 2007)
Environnement Mac OS X
Licence Propriétaire
Site web site officiel

Parallels Coherence est une fonctionnalité avancée de Parallels Desktop, développé par la société Parallels, qui augmente l'intégration de l'interface des systèmes d'exploitation clients Microsoft Windows au sein de Mac OS X : au lieu d'apparaître comme sous-fenêtres de la fenêtre du système virtualisé, les fenêtres Windows sont directement gérées par le gestionnaire de fenêtres de Mac OS X.

Présentation[modifier | modifier le code]

Introduit dans la version 3.186 de Parallels Desktop sortie le 1er mars 2007, Parallels Coherence représente une fonctionnalité innovante de ce logiciel. Ce mode de fonctionnement de 'Parallels Desktop est accessible par le menu affichage > Coherence.

Implémentation[modifier | modifier le code]

Le fonctionnement détaillé de cette intégration est en partie tenu secret pour éviter toute copie. Il se fonde sur des pilotes propriétaires Parallels Tools pour le système Windows virtualisé.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Intégration[modifier | modifier le code]

Coherence permet de gérer les fenêtres des applications de l'OS client de la même manière que les fenêtres natives de Mac OS X.

Concrètement cela se traduit par la disparition du bureau de l'OS Windows pour laisser place au bureau de Mac OS X (il est néanmoins possible de demander l'affichage du bureau de Windows). Seule la barre des tâches de Windows apparaît sous Mac OS X, laissant l'occasion à l'utilisateur de lancer les logiciels qu'il désire.

L'ouverture d'une nouvelle fenêtre de Windows (application, popup, etc.) provoque automatiquement son intégration complète dans Mac OS X. Elle garde toutes ses propriétés et ses possibilités d'interaction propres à Windows (agrandissement / réduction / redimensionnement) qui sont alors prises en compte immédiatement par Mac OS X.

Chaque fenêtre lancée sous un OS Windows géré par Coherence, est représentée dans le dock de Mac OS X comme s'il s'agissait d'une fenêtre issue d'une application native de Mac OS X. L'icône utilisée pour le dock reprend celle de l'application sous Windows, étiquetée du logo de Parallels pour préciser sa dépendance à un système Windows géré par Parallels Desktop.

Dans la pratique, Coherence permet de lancer des applications fonctionnant uniquement sous Windows, sans être touché par l'interface propre à Windows, ou de travailler en ayant conjointement et sur le même bureau des fenêtres provenant des différents environnements.

Lien direct[modifier | modifier le code]

La gestion des liens directs tire parti de l'intégration de Windows dans Mac OS X, en proposant de créer dans l'environnement Mac OS X un lien persistant vers une application Windows. Lorsque l'utilisateur active ce lien, Parallels Desktop se lance automatiquement en tâche de fond et charge l'OS concerné (s'il n'est pas déjà actif) et lance l'application Windows.

Pour optimiser le temps de chargement des applications et diminuer l'incidence du temps de lancement de Windows, Parallels Desktop fait appel à un mode rapide de Suspend to Disk, qui permet de suspendre l'exécution du système client et d'enregistrer son état sur le disque, pour pouvoir ensuite le relancer plus rapidement. Cette forme d’hibernation permet de réduire les temps de lancement et d'arrêt de Windows à quelques secondes.