Paradis (théâtre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paradis (homonymie).
image illustrant le théâtre
Cet article est une ébauche concernant le théâtre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Théâtre à l'italienne de Douai - le Paradis ou poulailler.

Dans un théâtre, le paradis (aussi appelé poulailler) est le dernier étage d'une salle de théâtre, au-dessus des loges et des balcons.

Cette partie du théâtre est la moins chère du fait de l'éloignement de la scène. Le nom de paradis viendrait de sa proximité avec les plafonds peints comportant souvent des composions mythologiques décrivant le séjour des dames.

Le film de Marcel Carné Les Enfants du paradis (1945) se situe au Théâtre des Funambules et évoque l'atmosphère populaire de cette partie d'un théâtre. Le scénario est de Jacques Prévert, Arletty et Jean-Louis Barrault en sont les interprètes principaux.