Parachutiste (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parachutiste.
Parachutiste

Single de Maxime Le Forestier
extrait de l'album Mon frère
Enregistré 1972
Genre Variété française
Auteur Maxime Le Forestier
Compositeur Maxime Le Forestier

Parachutiste est une chanson écrite par Maxime Le Forestier en 1971. Elle figure sur son premier album studio, Mon frère, sorti en 1972[1].

Ce « pamphlet antimilitariste »[2] provoqua de vives polémiques.

À sa sortie, la chanson est interdite d'antenne sur les radios[3].

Contenu[modifier | modifier le code]

En 1969, Maxime Le Forestier fait son service militaire dans les troupes aéroportées, au 13e Régiment de dragons parachutiste de Dieuze.

Mais son esprit indiscipliné et son caractère rebelle font qu'il est incapable de s'adapter à l'esprit de corps de son régiment.

Il en fait tant à rebours qu'il est d'abord interné à l'infirmerie, avant que le régiment se débarrasse de lui en l'envoyant achever son service dans un bureau à Paris.

Ce passage dans les troupes aéroportées lui inspirera la chanson antimilitariste Parachutiste.

La chanson commence par ces vers :

« Tu avais juste dix-huit ans
Quand on t'a mis un béret rouge,
Quand on t'a dit: "Rentre dedans
Tout ce qui bouge."
C'est pas exprès qu' t'étais fasciste,
Parachutiste. »

et se poursuit par,

« C'est plus qu'un travail de nana
D' commander à ceux qui savent lire,
Surtout qu't'as appris avec moi
Ce que veut dire
Le mot " antimilitariste ",
Parachutiste. »

Interprétations[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

Vendu à plus d’un million d’exemplaires, l’album sur lequel se trouve la chanson devient culte[4].

Contexte[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.discogs.com/master/view/225645
  2. Maxime Le Forestier avec Sophie Delassein, Né quelque part, Paris, Éditions Don Quichotte, 2011, lire en ligne.
  3. Vingtième Siècle : Revue d'histoire, numéros 97 à 98, Presses de Sciences Po, 2008, lire en ligne.
  4. « Maxime Le Forestier », sur TV5 Monde.

Liens externes[modifier | modifier le code]