Parachute T-11

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Parachutiste utilisant le T-11

Le système de parachute non manœuvrable T-11 est le plus récent parachute adopté par l'Armée de terre des États-Unis et l'Armée canadienne. Le T-11 remplace le Parachute T-10, introduit en 1955. Le T-11 inclut un parachute et une réserve complètement redessinée ainsi qu'un nouveau système de harnais qui peut être utilisé sur un plus grand éventail de soldats avec des poids différents contrairement à l'ancien T-10. Dans les Forces canadiennes, le T-11 remplace le CT-1[1].

Conception[modifier | modifier le code]

Le parachute principal est en forme de cruciforme. La voilure, une fois gonflée, a un diamètre de 14 pourcent plus grand et une surface de 28 pourcent plus grand que l'ancien T-10. Le parachute principal, utilise une séquence unique de déploiement pour réduire le choc d'ouverture et l'oscillation du parachute. Le T-11 a été conçu pour avoir un taux de descente de 18 pieds par seconde (5,49 m/s) pour environ 95 % des sauteurs, comparativement à 24 pieds par seconde (7,32 m/s) avec le T-10. Cette réduction du taux de descente va permettre de réduire considérablement les blessures liées à l’atterrissage des sauteurs.

Le parachute de réserve est un dérivé du Système de parachute de réserve à basse altitude (LLPR) de conception aéro-conique. Le LLRP a été conçu pour gonfler rapidement s'il y a une malfonction à basse et à haute vitesse. Il élimine aussi le risque de conflit avec la voilure principale. Le harnais du parachute T-11 est conçu pour déplacer la force du choc de l'ouverture du parachute de secours uniformément sur l'axe longitudinal du corps du sauteur.

Le parachute principal avec le poids du harnais est de36,8 livres (16,69 kg); et le système de réserve est de 14,7 livres (6,67 kg) ; pour un total de 51,5 livres (23,36 kg);la parachute principal une fois gonflé à un diamètre de 28,6 pieds carrés (2,66 m2); et la réserve un diamètre de 20,3 pieds carrés (1,89 m2);

Caractéristiques techniques [2][modifier | modifier le code]

Parachute Principal T-11
  • Poids du parachute principal et du harnais : 36,8 livres (16,69 kg)
  • Diamètre de la voilure : 28,6 pieds (8,72 m)
  • Taux de descente au-dessus du niveau de la mer: (400 livres (181,44 kg), 181,4 livres (82,28 kg), AUW) moins de 18 pieds par seconde (5,49 m/s)
  • Vitesse maximum de l'aéronef : 150 nœuds (277,8 km/h)
  • Poids maximum sous voilure :400 livres (181,44 kg)
  • Angle d'oscilation : moins de 5 degrés
  • Altitude minimum de déploiement : 500 pieds (152,4 m) +/- 125 pieds au-dessus du niveau de la mer (ASL)
  • Altitude maximal de déploiement : 7 500 pieds (2 286 m) +/- 125 pieds Au-dessus du niveau de la mer (ASL)
  • Durée d'utilisation : 15 ans de conservation, 12 ans d'utilisation
  • Cycle de repliage : 12 mois


Parachute de réserve T-11R
  • Poids du parachute : 14,7 livres (6,67 kg)
  • Diamètre de la voilure : 20,3 pieds (6,19 m)
  • Lignes de suspension : 20
  • Taux de descente au-dessus du niveau de la mer: (400 livres (181,44 kg), 181,4 livres (82,28 kg), AUW): moins de 27 pieds par seconde (8,23 m/s)
  • Perte de hauteur durant l'activation : 150 pieds (45,72 m), délai de 4 secondes. après être sorti de l'avion
  • Vitesse maximum de l'aéronef : 150 nœuds (277,8 km/h)
  • Poids maximum sous voilure :400 livres (181,44 kg)
  • Durée d'utilisation : 15 ans de conservation, 12 ans d'utilisation
  • Cycle de repliage : 12 mois

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le parachute T-11 est utilisé par l'Armée de terre des États-Unis et l'Armée canadienne. Il a aussi été adopté dans les Forces de défense finlandaises, ce qui en fait la première armée à l'utiliser en Europe.

Historique[modifier | modifier le code]

Le , l'Armée de terre américaine a temporairement suspendu l'utilisation du parachute T-11 à la suite d'un dysfonctionnement qui a mené à la mort d'un soldat à Fort Bragg en Caroline du Nord. Les enquêtes sur l'accident ont révélé des problèmes potentiels avec le pliage, l'inspection, le contrôle de qualité et la mauvaise utilisation du parachute T-11. Le secrétaire de l'Armée de terre américaine, John M. McHugh, a ordonné une suspension des sauts jusqu'à ce que l'enquête soit complétée et que les changements nécessaires soient faits[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]