Papilio zelicaon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Papilio zelicaon est une espèce nord-américaine d'insectes lépidoptères qui appartient à la famille des Papilionidae, à la sous-famille des Papilioninae et au genre Papilio.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Il a été nommé Papilio zelicaon par Hippolyte Luca en 1852.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Papilio zelicaon se nomme Anise Swallowtail ou Western Swallowtail en anglais [1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Papilio zelicaon zelicaon
  • Papilio zelicaon nitra Edwards, 1883[1].

Description[modifier | modifier le code]

Imago[modifier | modifier le code]

Papilio zelicaon est un grand papillon noir de forme vaguement triangulaire possédant une queue. Il est ornementé d'une très large bande de taches jaune clair formant un V, d'une ligne submarginale de taches blanches, et aux postérieures d'une ligne de taches bleues et d'une lunule anale rouge centrée de noir. Il existe une forme où le jaune domine sur le noir et une forme où le noir domine sur le jaune.

Chenille et chrysalide[modifier | modifier le code]

La chenille est verte très clair à points noirs et jaunes.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole entre mai et août suivant son habitat.

Il hiverne à l’état de chrysalide[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont très nombreuses Anethum graveolens, Angelica ampla, Angelica arguta, Angelica hendersonii, Angelica kingii, Angelica lineariloba, Angelica tomentosa, Angelica lucida, Apium graveolens, Cicuta maculata, Conioselinum scopulorum, Daucus carota, Daucus pusillus, Conium maculatum, Carum carvi, Foeniculum vulgare, Harbouria trachypleura, Heracleum lanatum, Heracleum sphondylium, Heracleum sphondylium ssp. montanum, Ligusticum porteri, Ligusticum grayi, Lomatium nuttallii, Lomatium californicum, Lomatium dasycarpum, Lomatium utriculatum, Lomatium parryi, Lomatium grayi, Lomatium triternatum, Lomatium marginatum, Oenanthe sarmentosa, Zizia aptera, Pseudocymopterus montanus, Pimpinella, Petroselinum crispum, Pteryxia hendersoni, Pteryxia petraea, Pteryxia terebinthina var. californica, Pastinaca sativa, Perideridia bolanderi, Perideridia gairdneri, Perideridia kelloggii, Sphenosciadium capitellatum, Tauschia arguta, Tauschia arguta parishii, Citrus sinensis, Citrus limon, Ruta graveolens[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il réside sur la côte pacifique de l'Amérique du Nord, de la Colombie-Britannique à la Basse Californie, dans le sud de la Colombie-Britannique, le sud-est du Dakota du Nord, la Californie, l'Arizona, le Nouveau-Mexique, la Basse-Californie et au Mexique. Au Nebraska il n'a été vu qu'exceptionnellement[1],[2].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside aussi bien sur les bords de route, dans les jardins, les friches[2].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]