Papier de pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le papier de pierre est un type de papier fabriqué avec 80 % de charge minérale (carbonate de calcium) et 20 % de polyéthylène haute densité.

Fabrication[modifier | modifier le code]

Le papier de pierre est issu d'une technologie de production sans utilisation de bois. Sa matière première, réutilisable, est le carbonate de calcium (CaCO3) qu'on trouve dans les déchets de carrière de marbre par exemple.

Comparativement à la production du papier ou du plastique synthétique, la consommation d’énergie pour fabriquer du papier de pierre est limitée.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les propriétés de ce support synthétique sont comparables à celles du papier traditionnel (imprimabilité, aptitude à la découpe, au rainage et au pliage).

Il est résistant à l’eau et est compatible avec un contact alimentaire (directive no 2002/72/CE). L’impression est de bonne qualité que ce soit avec des encres traditionnelles, en offset ultraviolet, en encres biologiques, en offset traditionnel, en héliogravure, en flexographie ou en sérigraphie. On peut le gaufrer ou faire un marquage à la feuille d’or. Il remplace les papiers avec couchage polyéthylène, les films plastiques et synthétiques.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Des grammages différents permettent de fabriquer de nombreux produits de consommation, tels que des sacs, carnets, sachets, étiquettes, livres, PLV, emballages, thermoformages, calendriers, cartes, boîtes, etc.

Décomposition écologique[modifier | modifier le code]

Une exposition continue au milieu naturel entraînera sa fragmentation pour redevenir du CaCO3 et des résidus de polyéthylène. Lors de sa dégradation, il n'entraîne pas de contamination des sols par de l’acide, ni par aucun agent de blanchiment (chlore).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]