Château de Stalle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Papenkasteel)
Aller à : navigation, rechercher
Château de Stalle
Image illustrative de l'article Château de Stalle
Fin construction 1685
Propriétaire initial Vincent Franckheim
Propriétaire actuel Jean Barré
Coordonnées 50° 47′ 19″ nord, 4° 20′ 26″ est
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région historique Région de Bruxelles-Capitale
Localité Uccle

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Château de Stalle

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Château de Stalle
Le château de Stalle (qui sera appelé le Papenkasteel vers 1800) situé à Uccle en 1694.

Le château de Stalle, connu aussi à partir du XIXe siècle, sous le nom de Papenkasteel, est un château construit en 1685 et toujours debout, situé dans la commune d'Uccle.

Il est un survivant de ces "plaisantes campagnes" qui formaient autour de Bruxelles, un peu comme les malouinières, tout un chapelet de demeures entourées d'eau, les "Petit Venise", servant de campagne et de lieux de villégiature des familles des Lignages de Bruxelles.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Stalle fut construit en 1685 par un bruxellois, le juriste Vincent Franckheim, bourgeois de Bâle, conseiller au Conseil souverain de Brabant.

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un édifice de briques en bandeau, caractérisé par une superbe tour avec un toit en bulbe.

Propriétaires[modifier | modifier le code]

après Vincent Franckheim, ce bien passa successivement à:

  • Guillaume van Hamme, membre des Lignages de Bruxelles (lignage Serroelofs), bourgmestre de Bruxelles.
  • François de Clève, banquier bruxellois, en était possesseur en 1741.
  • Claude Bellanger, conseiller d'État, en est possesseur en 1770.
  • Joseph de Pape de Wyneghem, industriel papetier possesseur des moulins à papier du Geleytsbeek, en était possesseur de 1789 à 1830. C'est lui qui a laissé au château de Stalle le nom de Papenkasteel[1].
  • Léandre Desmaisières, ministre, en fut propriétaire de 1841 à 1864.
  • Jean Barré, propriétaire à partir de 1944.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1978: Jacques Lorthiois et Chevalier Xavier de Ghellinck Vaernewyck, "Le château Franckheim à Uccle Saint-Job aussi appelé Papenkasteel", dans: Le Parchemin, septembre-octobre 1978, n° 197, pp.
  • 1980: Jean Bataille et Philippe Seydoux, Châteaux et manoirs du Brabant, Paris, Éditions de la Morande, 1980, pp. 188-189.
  • 2004: Philippe Farcy, 100 châteaux de Belgique connus et méconnus, Bruxelles, Editions Aparté, volume III, 2004.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Qu'il est donc inexact d'écrire "Paepenkasteel"

Voir aussi[modifier | modifier le code]