Pape africain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme pape africain désigne les papes catholiques originaires de la province romaine d'Afrique.

Présentation[modifier | modifier le code]

Selon la tradition, il y en eut trois, tous berbères :

Cependant, Victor Ier et Miltiade vécurent durant l'Antiquité à une époque où le terme de « pape » n'était pas encore donné aux évêques de Rome ; tous furent canonisés.

La principale raison de l'absence de papes africains postérieurs à ceux-ci est la conquête vandale au Ve siècle puis musulmane au VIIe siècle, de l'Afrique du Nord. De plus, l'Afrique subsaharienne n'a guère été christianisée avant le XIXe siècle, et les Missions catholiques au XIXe et au XXe siècles eurent besoin de plusieurs décennies pour former un clergé local qui prit progressivement le relais des élites européennes avant et après la décolonisation — exception faite pour la Nubie chrétienne, qui a disparu au XIVe siècle, effacée par la conquête et la pénétration de l'islam, l'Éthiopie et l'Érythrée.

Notes et références[modifier | modifier le code]