Paolo Emilio Landi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (juin 2014).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Paolo Emilio Landi

Paolo Emilio Landi, né à Rome le 2 novembre 1959, est un metteur en scène de théâtre italien, journaliste et réalisateur de documentaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paolo Emilio Landi est le premier metteur en scène étranger à avoir reçu le Prix d’État de la Russie, qui lui a été remis par Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, pour Filumena Marturano, mis en scène au Théâtre des jeunes de Saratov en 2004. Personnalité aux multiples facettes, il passe sans cesse du théâtre à la télévision et vice-versa, à tel point que l’on peut parler de deux « carrières parallèles ».[interprétation personnelle]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Dès l’âge de 16 ans, il commence à s’occuper de théâtre, comme technicien du son et de la lumière, puis comme assistant pour des metteurs en scène tels que Luigi Squarzina, Augusto Zucchi, Giulio Bosetti, dans des productions nationales.

Il fait ses débuts comme metteur en scène professionnel avec la première nationale de After Magritte (1986), pièce inédite du célèbre auteur anglais Tom Stoppard. Le succès arrive avec La Cantatrice chauve d’Eugène Ionesco, spectacle qui sera repris par la suite en Italie, en France (Festival d'Avignon), aux États-Unis (Richmond) et en Russie (Omsk et Saratov). Ainsi que de nombreux critiques l’ont remarqué, la marque de fabrique de Landi, c’est un sens de l’humour désabusé, associé à une prédilection pour des mouvements d’une pureté presque chorégraphique et un soin maniaque apporté au texte parlé, comme s’il s’agissait d’une partition de musique.[réf. nécessaire]

Diplômé summa cum laude de l’Université de Rome « La Sapienza », en langue et littérature américaine sous la direction d’Agostino Lombardo, avec une thèse sur Tennessee Williams et plus particulièrement sa pièce OutCry, texte onirique que Landi a par la suite mis en scène lors du Festival de Todi (1989), en première mondiale.

Avec la chute du Mur de Berlin, les pays de l’Est s’ouvrent. Landi est immédiatement engagé à Omsk, en Sibérie (1990) (Ekaterina Nartimova, Konsomolskaja pravda 2008). Il débute alors une carrière en Russie, qui l’amène à mettre en scène plus de 25 pièces dans les théâtres nationaux académiques de nombreuses métropoles. Des villes telles que Omsk, Samara, Saratov, Riga, Vilnius, Tcheliabinsk, Moscou, Saint-Pétersbourg, l’accueillent ainsi à plusieurs reprises pour de nouvelles mises en scène.

À la fin des années 90, il débarque aux États-Unis avec une première mise en scène au Repertory Theatre de Milwaukee (Arlequin, serviteur de deux maîtres) qui remporte le prix du meilleur spectacle de l’année[1]. C’est alors que commence sa collaboration avec l'University of Richmond (en) (Virginie) dont il devient ensuite professeur. Il y enseigne le théâtre et le documentaire, et y expérimente de nouvelles mises en scène avec les étudiants.

Très large, le répertoire abordé par Landi va du théâtre classique italien (Goldoni, Scarpetta, Pirandello, De Filippo), au théâtre anglais (Stoppard, Frayn), sans oublier celui de l’absurde, voire la comédie musicale (Full Monty). Ce qui distingue ses mises en scène (souvent grandioses par le choix des décors, réalisés le plus souvent par Santi Migneco) (Novonews 2009), c’est l’association assumée du comique et du tragique (Ubaldo Soddu), de l’action physique pure, de la réminiscence stanislavskienne (Oksana Dubonus - BK55.ru), de la musique, de la danse et de la vidéo. En Russie, il rencontre un public très sensible à son esthétique théâtrale et compte parmi les metteurs en scène les plus demandés et les plus appréciés (Imhonet). Il est le premier metteur en scène à avoir travaillé pour le théâtre mythique de la Taganka à Moscou, après le départ de son directeur historique, Youri Lioubimov.

Souvent considéré comme un metteur en scène « commercial », il remporte en effet de grands succès, avec des mises en scène qui restent longtemps au répertoire des théâtres (de 5 ans au minimum, jusqu’à un maximum de 16 ans), et sont le plus souvent suivies par un très large public (Pribalt.info). Miseria e Nobilta, par exemple, est depuis 16 ans à l’affiche à Omsk.

Landi parle couramment l’anglais, le français et le russe. Il a également traduit de nombreuses pièces de théâtre en italien.

Télévision[modifier | modifier le code]

Issu d’une famille vaudoise (son père, Paolo, a été membre de la Table vaudoise), depuis 1982, il collabore en tant que réalisateur et journaliste au programme « Culte protestant » de la chaîne de télévision Rai 2, pour lequel il a produit depuis plusieurs centaines de reportages, documentaires, programmes musicaux, interviews en studio, etc. Il est également présentateur de l’émission. Depuis 2001, il est membre de l’ordre des journalistes de la région du Latium.

Il a tourné en Europe, Afrique, Asie et en Amérique. Ses reportages ont également été diffusés en France, en Suisse et aux États-Unis : Il Vulcano può ancora esplodere (Le volcan peut encore exploser), tourné au Rwanda après le génocide, Sudan, una pace difficile (Soudan, une paix difficile), La Russia di Putin (La Russie de Poutine), In nome di Dio (Au nom de Dieu), sur la guerre de religion dans l’archipel des Moluques (Indonésie), et C’è un tempo per… (Il y a un temps pour…), collage d’entretiens sur le thème du temps.

Par ailleurs, il a réalisé un docu-fiction intitulé Una Banca Per Amico (Une banque pour amie) pour la chaîne éducative de la Rai, RaiEdu, et pour la Rai 3, une fiction, Sul confine (À la frontière), tirée du drame homonyme de Leonardo Franchini.

Productions théâtrales étrangères[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

  • Servitore di due Padroni (Arlequin serviteur de deux maîtres) de Carlo Goldoni, adaptation de Jeff Hatcher et Paolo Emilio Landi, Milwaukee Repertory Theatre, Milwaukee, Wisconsin, 1999.
  • I Gemelli Veneziani (Les deux jumeaux vénitiens) de Carlo Goldoni, University of Richmond, VA, 2002.
  • Les Chaises et La Cantatrice chauve de Eugene Ionesco, University of Richmond, VA, 2006.
  • Servitore di due Padroni (Arlequin serviteur de deux maîtres) de Carlo Goldoni, adaptation de Jeff Hatcher et Paolo Emilio Landi, Resident Ensemble Players, Université du Delaware, Newark, Delaware, 2013.

Russie[modifier | modifier le code]

  • La Cantatrice Chauve de Eugene Ionesco. State Omsk Drama Theatre, 1991. Première absolue dans les pays de l’ex-URSS.
  • I Gemelli Veneziani (Les deux jumeaux vénitiens) de Carlo Goldoni, Théâtre d’art dramatique d’Omsk, 1995.
  • Miseria e Nobiltà (La pauvreté et la noblesse) de Eduardo Scarpetta, Théâtre d’art dramatique d’Omsk, 1998.
  • I Gemelli Veneziani (Les deux jumeaux vénitiens) de Carlo Goldoni, Théâtre d’art dramatique de Samara (Russie), 2000.
  • Filumena Marturano de Eduardo De Filippo, Saratov Youth Theatre, 2001.
  • Uomo e Galantuomo (Homme et galant homme) de Eduardo De Filippo, Théâtre d’art dramatique d’Omsk, 2002.
  • The Full Monty (Full Monty – le grand jeu) de J. Collard, Théâtre d’art dramatique de Samara, 2002.
  • Servitore di due Padroni (Arlequin, serviteur de deux maîtres) de Carlo Goldoni, adaptation de Jeff Hatcher et Paolo Emilio Landi, Théâtre des jeunes de Saratov, 2003.
  • They shoot horses, don’t they ? (On achève bien les chevaux) d’après H. Mc Coy, adaptation de Dmitri Lebedev et Paolo E. Landi- Théâtre d’art dramatique de Samara (Russie), 2004.
  • I Due Gemelli Veneziani (Les deux jumeaux vénitiens) de Carlo Goldoni (édition du Carnaval) - Théâtre d’art dramatique d’Oufa (Bachkirie, Fédération de Russie), 2005.
  • Noises off (Silence en coulisse) de Michael Frayn, Théâtre des jeunes de Saratov (Russie), 2006.
  • Miseria e Nobiltà (La pauvreté et la noblesse) de Eduardo Scarpetta, Théâtre d’art dramatique d’Omsk, 1998.
  • Le Malade imaginaire de Molière, Théâtre d’art dramatique d’Omsk, 2008.
  • Les Chaises & La Cantatrice chauve de Eugène Ionesco, Théâtre des jeunes de Saratov (Russie), 2008.
  • Miseria e Nobiltà (La pauvreté et la noblesse) de Eduardo Scarpetta, Théâtre d’art dramatique de Tcheliabinsk, 2009.
  • L'Avare de Molière, Théâtre d’art dramatique d’Oufa (Bachkirie, Fédération de Russie), 2009.
  • L'Amore delle Tre Melarance (L’amour des trois oranges) de Carlo Gozzi, Théâtre des jeunes de Saratov (Russie), 2010.
  • Napoli Milionaria (Naples millionnaire) de Eduardo De Filippo, Théâtre d’art dramatique d’Oufa (Bachkirie, Fédération de Russie), 2011.
  • I Due Gemelli Veneziani (Les deux jumeaux vénitiens) de Carlo Goldoni, Théâtre Taganka, MOSCOU (Russie), 2011.
  • Bullets over Broadway (Coups de feu sur Broadway) d’après Woody Allen, Théâtre d’art dramatique de Samara, 2013.
  • Les aventures de Pinocchio, d’après Carlo Collodi, Théâtre des jeunes de Saratov (Russie), 2014.

Lituanie[modifier | modifier le code]

  • SMS, All about man (SMS, tout sur les hommes) de Paolo E. Landi, Jaunimo Teatras, Vilnius, 2004, Lituanie.
  • Noises Off (Silence en coulisses) de Michael Frayn, Jaunimo Teatras, Vilnius, 2007, Lituanie.
  • Miseria e Nobiltà (La pauvreté et la noblesse) de Eduardo Scarpetta, Jaunimo Teatras, Vilnius, 2007, Lituanie.

Lettonie[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Trop de liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Les liens externes doivent être des sites de référence dans le domaine du sujet. Il est souhaitable — si cela présente un intérêt — de citer ces liens comme source et de les enlever du corps de l'article ou de la section « Liens externes ».
  • Site officiel
  • [www.protestantesimo.rai.it|Sito Raidue / protestantisme (avec des vidéos des émissions)]
  • [www.richmond.edu University of Richmond]
  • [1] Article sur le spectacle de La Cantatrice chauve et Les Chaises d'EUGENE IONESCO sur le site du Théâtre des jeunes de Saratov
  • [2] Article sur le spectacle Miseria e nobiltà (La pauvreté et la noblesse) d’EDUARDO SCARPETTA sur le site du théâtre d’Omsk
  • [3] Article sur le spectacle Miseria e nobiltà (La pauvreté et la noblesse) d’EDUARDO SCARPETTA sur le site du théâtre de Vilnius
  • [4] Article sur le spectacle Miseria e nobiltà (La pauvreté et la noblesse) d’EDUARDO SCARPETTA sur le site du théâtre d’Ufa.
  • [5] Article sur le spectacle Le malade imaginaire de Molière sur le site du théâtre d’Omsk
  • [6] Article sur le spectacle Uomo e galantuomo (Homme et galant homme) d’Eduardo De Filippo sur le site du théâtre d’Omsk.
  • [7] [8] [9] Articles sur la mise en scène de la pièce Noises off (Coups de feu sur Broadway) de Micharl Frayn dans les trois théâtres suivants : Ufa, Saratov et Vilnius.
  • [10] [11] Articles sur les deux mises en scène de la pièce I due gemelli veneziani (Les deux jumeaux vénitiens) de CARLO GOLDONI sur les sites des théâtres d’Ufa et d’Omsk.
  • [12] Article sur le spectacle Stip man show de PAOLO EMILIO LANDI sur le site du théâtre de Vilnius.
  • [13] Article sur le spectacle L’Avare de Molière sur le site du théâtre d’Ufa.
  • [14] Article sur le spectacle Ladies' night de J. COLLARD sur le site du théâtre de Samara.
  • [15] Article sur le spectacle Filumena Marturano d’EDUARDO DE FILIPPO sur le site du théâtre de Saratov
  • [16] Article sur le spectacle Servitore di due padroni (Arlequin serviteur de deux maîtres) de CARLO GOLDONI sur le site du théâtre de Saratov.
  • [17] Ekaterina Nartimova - Mi prendono per Georgiano (Ils me prennent pour Georgiano) Паоло Ланди: В Омске меня принимают за грузина- Konsomolskaja Pravda, 14.05.2008
  • [18] Miseria e Nobiltà (La pauvreté et la noblesse) - Pribalt.info - Janvier 2008
  • [19] Interview en russe