Pantherophis emoryi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pantherophis emoryi
Description de cette image, également commentée ci-après
Serpent ratier des plaines en mue.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Colubridae
Sous-famille Colubrinae
Genre Pantherophis

Nom binominal

Pantherophis emoryi
(Baird & Girard, 1853)

Synonymes

  • Scotophis emoryi Baird & Girard, 1853
  • Elaphe guttata emoryi (Baird & Girard, 1853)
  • Scotophis calligaster Kennicott, 1859
  • Coluber rhinomegas Cope, 1860
  • Coluber laetus Boulenger, 1894
  • Elaphe laeta intermontanus Woodbury & Woodbury, 1942
  • Elaphe guttata meahllmorum Smith, Chiszar, Staley & Tepedelen, 1994
  • Pantherophis emoryi meahllmorum (Smith, Chiszar, Staley & Tepedelen, 1994)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Pantherophis emoryi, le Serpent ratier des plaines, est une espèce de serpents de la famille des Colubridae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1] :

Description[modifier | modifier le code]

C'est un serpent terricole et arboricole occasionnel à l'activité crépusculaire. Il se nourrit d'oiseaux, de reptiles et de rongeurs.

Il mesure adulte de 70 à 150 cm selon les sous-espèces.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La maturité sexuelle est atteinte entre 12 et 24 mois, la gestation dure de 40 à 60 jours pour un nombre d'œufs de 10 à 20 avec une incubation qui dure environ 60 jours à 28°C.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Cette espèce a longtemps été considérée comme une sous-espèce de Pantherophis guttatus avec laquelle elle peut s'hybrider en captivité, donnant alors des hybrides fertiles[2],[3].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de l'espèce est un hommage au Brigadier Général William Hemsley Emory, qui supervisait en 1852 l'équipe de recherche qui collecta quelques spécimens pour le Smithsonian Institute.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Baird & Girard, 1853 : Catalogue of North American Reptiles in the Museum of the Smithsonian Institution. Part 1.-Serpents. Smithsonian Institution, Washington, p. 1-172 (texte intégral).
  • Smith, Chiszar, Staley & Tepedelen, 1994 : Populational relationships in the corn snake Elaphe guttata (Reptilia: Serpentes). Texas Journal of Science, vol. 46, no 3, p. 259-292.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]