Panthéon de Mtatsminda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Panthéon de Mtatsminda
Mama-Daviti Church, Tbilisi.jpg
Adresse
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Géorgie

(Voir situation sur carte : Géorgie)
Point carte.svg
Le panthéon de Mtatsminda.

Le Panthéon de Mtatsminda (მთაწმინდის პანთეონი) est le panthéon national géorgien. C'est un cimetière autour de l'église de Mama Daviti (Saint-David ou père David)[1] au pied du mont Mtatsminda (la Sainte Montagne[2]) à Tbilissi.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, c'est la nécropole réservée à l'aristocratie géorgienne. En 1930, le pouvoir soviétique en élimine les tombes des généraux et hauts fonctionnaires du régime impérial[3]. Y sont enterrés des hommes et des femmes célèbres en Géorgie, particulièrement des écrivains et des personnalités politiques tels que :

Après que la Géorgie retrouve son indépendance, un nouveau remaniement des sépultures a lieu. Les anciens bolcheviks sont exhumés et enterrés ailleurs, libérant la place aux dissidents et représentants du mouvement indépendantiste. Toutefois, la tombe de la mère de Josef Staline, Ekaterina Gueorguievna Gueladzé s'y trouve toujours[3].

Liste des Géorgiens honorés au Panthéon de Mtatsminda[modifier | modifier le code]


Liste des Russes honorés au Panthéon de Mtatsminda[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette, Petit Futé Géorgie, Nouvelles Editions de l'Université, (ISBN 978-2-7469-3546-4, lire en ligne)
  2. La Géorgie entre Perse et Europe, L'Harmattan, 2009, page 77
  3. a et b (en)Paul B. Rich, Crisis in the Caucasus: Russia, Georgia and the West, Routledge, (ISBN 978-0-4155-4429-0, lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]