Panthère nébuleuse de Taïwan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Neofelis nebulosa brachyurus

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Panthère et Panthère nébuleuse.
Neofelis nebulosa brachyurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Neofelis nebulosa brachyura
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Sous-famille Pantherinae
Genre Neofelis
Espèce Neofelis nebulosa

Sous-espèce

Neofelis nebulosa brachyurus
(Swinhoe, 1862)

Synonymes

Leopardus brachyurus[1]

Statut de conservation UICN

( EX )
EX C1+2a(i) : Éteint

Statut CITES

Sur l'annexe I de la CITES Annexe I , Rév. du ?

La Panthère nébuleuse de Taïwan[2] (Neofelis nebulosa brachyura), parfois traduit en Panthère nébuleuse de Formose d'après l'ancien nom de l'île où vivaient ces animaux, est une sous-espèce de panthère nébuleuse considérée depuis les années 1990 comme éteinte (possiblement depuis plusieurs décennies) et depuis officiellement déclarée comme telle.

Description[modifier | modifier le code]

La Panthère nébuleuse de Taïwan aurait eu pour particularité d'avoir une queue moins longue que la Panthère nébuleuse du continent (55 à 60 cm), mais cette caractéristique n'est pas considérée comme suffisante par Pocock[3]. Cette sous-espèce est décrite pour la première fois sous la dénomination Leopardus brachyurus[1] en 1862 par Swinhoe[4]. L'holotype est un spécimen venant de Taïwan, possédant une queue plus courte[1]. Toutefois, cette caractéristique n'est pas considérée comme fiable, et des examens ultérieurs conduisent vers l'hypothèse que cet holotype est probablement incomplet (queue écourtée lors du transport par exemple)[5].

Répartition[modifier | modifier le code]

La dernière observation à Taïwan date de 1983[6] et depuis 1996, l'espèce est considérée comme éteinte à Taïwan[7], cela a été officiellement reconnu en [8]. De nombreux pièges photographiques ont été déployés entre 2000 et 2004 pour tenter d'obtenir des données sur la Panthère nébuleuse de Taïwan[9]. Cette étude a conclu sur l'extinction de cette population. Cependant, les analyses génétiques montrent que cette population n'est pas suffisamment éloignée de la Panthère nébuleuse « continentale », ce qui invalide la sous-espèce. Les recherches s'orientent donc à présent sur les possibilités de réintroduction du félin sur l'île[10]. S'il s'avère que cette sous-espèce est invalide, cela offre aux autorités taïwanaises la possibilité de réintroduire sur leur territoire des Panthères nébuleuses prélevées en Chine par exemple[5].

Le braconnage est l'une des causes de la disparition de cette sous-espèce taïwanaise[11], les Taïwanais ayant d'abord acquis les peaux de Panthère nébuleuse sur leur île[12]. Dans de nombreux pays d'Asie et notamment à Taïwan, la possession d'une peau de Panthère nébuleuse est un symbole de statut social[13].

Culture[modifier | modifier le code]

Photo en noir et blanc d'un jeune homme aborigène de Taïwan portant une veste en Panthère nébuleuse.
Aborigène de Taïwan avec une veste en Panthère nébuleuse.

Taïwan a dédié un timbre sur la Panthère nébuleuse de Taïwan en 1992, puis une enveloppe et un tampon postal disponibles uniquement le lors de l'exposition philatélique internationale d'Asie[14].

La Panthère nébuleuse est un animal symbolique important dans la culture des Aborigènes de Taïwan. Les peaux servaient à fabriquer des habits de cérémonie. Le chasseur étant capable de tuer ce félin est alors considéré comme un héros. Avec la conversion au christianisme, cette importance s'est amoindrie, cependant posséder une peau de Panthère nébuleuse reste un attribut de pouvoir et montre un certain statut social[13].

Pour le peuple aborigène Rukai, chasser la Panthère nébuleuse est au contraire tabou. La tradition orale en fait un animal psychopompe, qui accompagne et dirige leurs ancêtres décédés ; tuer ce félin attire le malheur non seulement sur le chasseur, mais également sur tous les membres de la tribu[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Andrew C. Kitchener, Mark A. Beaumont, Douglas Richardson, « Geographical Variation in the Clouded Leopard, Neofelis nebulosa, Reveals Two Species », Current Biology, vol. 16, no 23,‎ , p. 2377–2383 (lire en ligne), « Supplemental Discussion. Taxonomic History of the Clouded Leopard »
  2. (en) Murray Wrobel, Elsevier's dictionary of mammals : in Latin, English, German, French and Italian, Elsevier, , 857 p. (ISBN 0444518770 et 9780444518774, lire en ligne)
  3. (en) Peter Jackson, « Clouded leopard Neofelis nebulosa (Griffith, 1821) », Cat Specialist Group, (consulté le 3 juillet 2013)
  4. (en) Référence Mammal Species of the World (version 3, 2005) : Neofelis nebulosa brachyura
  5. a et b (en) Andrew C. Kitchener, Mark A. Beaumont, Douglas Richardson, « Geographical Variation in the Clouded Leopard, Neofelis nebulosa, Reveals Two Species », Current Biology, vol. 16, no 23,‎ , p. 2377–2383 (lire en ligne)
  6. Ronald M. Nowak, Walker's Carnivores of the World, Baltimore et Londres, The Johns Hopkins University Press, (ISBN 0-8018-8032-7)
  7. (en) Référence UICN : espèce Neofelis nebulosa (Griffith, 1821)
  8. (en) « Clouded leopards declared extinct in Taiwan », TreeHugger (consulté le 16 mai 2013)
  9. (en) Po-Jen Chiang, cology and conservation of Formosan clouded leopard, its prey, and other sympatric carnivor es in southern Taiwan, (lire en ligne)
  10. (en) « The Clouded Leopard in Taiwan », sur http://www.cloudedleopard.org, Clouded Leopard project (consulté le 23 juillet 2013)
  11. Rémy Marion (dir) 2005, p. 52-53
  12. (en) Référence Animal Diversity Web : espèce Neofelis nebulosa
  13. a et b Sunquist et Sunquist 2002, p. 282
  14. (en) « Taiwan », sur http://www.catstamps.org/, CatStamps (consulté le 13 juillet 2013)
  15. (en) Kurtis Pei, « Hunting System of the Rukai Tribe in Taiwan, Republic of China », Proceedings of the International Union of Game Biologists XXIV Congress, Thessalonique,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]