Panneau de particules de bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Panneau de particules de bois
Panneau de particules de bois extrudé avec évidements tubulaires

Selon la norme afnor NF EN 309, un panneau de particules de bois est un matériau en plaque fabriqué sous pression et chaleur à partir de particules de bois avec addition d'un liant organique ou minéral[1].

L'épaisseur d'un panneau de particules de bois varie entre 3 et 50 mm[2]. Des épaisseurs supérieures allant jusqu'à 70 mm sont généralement réservés à la réalisation de cloisons.

Ce type de panneau est composé de morceaux de bois plus grosses que ceux des panneaux de fibres à densité moyenne et des panneaux de fibres à haute densité. Ce n'est pas la seule différence, les panneaux de particules sont réalisés à base de copeaux coupés-broyés alors que les panneaux de fibres, comme son nom l'indique, sont confectionnés avec du bois défibré, sans liant pour tous sauf pour les panneasu de fibres à densité moyenne (MDF).

Types[modifier | modifier le code]

Selon leur structures, les panneaux de particules de bois peuvent être[3] :

Direction de la pression appliquée, lors de la fabrication, par rapport aux faces Panneaux Positionnement des particules
Perpendiculairement Mono-couches Particules grosses et fines en proportion égale dans l'épaisseur du panneau
Multi-couches Les particules fines forment les deux couches externes, les particules grosses forment la couche intermédiaire
A couches progressives (de densité variable[4]) Les dimensions des particules varient de façon continue, les plus grosses dans la couche médiane jusqu'aux plus fines aux faces du panneau
Parallèlement Extrudés sans évidements tubulaires Particules grosses et fines en proportion égale dans l'épaisseur du panneau, le panneau est plein
Extrudés avec évidements tubulaires[5] Particules grosses et fines en proportion égale dans l'épaisseur du panneau, le panneau comporte des évidements tubulaires

Fabrication[modifier | modifier le code]

Les particules de bois sont à base de copeaux, sciures, farine de bois et déchets de scierie.

Les panneaux de particules de bois sont fabriqués selon un procédé appelé sec ou à sec[6]. Lors de ce procédé, un liant est utilisé. Ce liant peut être :

  • organique (majorité des cas) : résine comme les phénols-formaldéhydes et urées-formaldéhydes et d'isocyanate (majoritairement utilisé de nos jours, pour les panneaux dit d'intérieurs). Les phénols-formaldéhydes sont utilisés pour les panneaux destinés à un milieu humide, dalles de toiture, bardage etc. Ce liant permet d'obtenir un collage dit non réversible, c'est-à-dire que le liant ne redevient pas à son état pâteux au contact de l'eau ou d'une forte humidité.
  • inorganique (plus rarement) : ciment (panneau de particules liées au ciment), magnésie.

Ce procédé suit les étapes suivantes : broyage des morceaux de bois pour former des particules, séchage des particules, triage des particules, encollage des particules, conformation du mat, pressage, cuisson, stabilisation et enfin mise à dimension.

Les panneaux à base de liants organiques contiennent généralement et émettent du formaldéhyde, molécules contributrices aux risques de leucémie et cancers. Il peut s'agir d'un des principaux polluants intérieurs.

Depuis les années 80, l'usage généralisé de liant isocyanate a permis de supprimer ce problème de "polluant intérieur ".

Si le problème subsiste, il est possible de neutraliser l'action négative des formaldéhydes en calfeutrant la pièce touchée et en y laissant, 24h, un récipient contenant de l'ammoniaque.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Les panneaux de particules de bois sont bon marché et faciles à utiliser.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les panneaux de particules de bois sont utilisés en :

  • construction : dalles de planchers, paroi ;
  • ameublement : mobilier de cuisine et de salle de bain, agencement de magasin, etc.

Références[modifier | modifier le code]

  1. NF EN 309, Panneaux de particules - Définitions et classification, Juillet 2005, http://www.boutique.afnor.org/norme/nf-en-309/panneaux-de-particules-definitions-et-classification/article/711627/fa125610
  2. Aidan Walker, L'encyclopédie du bois, Hachette pratique, 2005
  3. David Bolmont et Michel Fouchard, Le guide du bois et ses dérivés - L'arbre et la forêt, les propriétés, le séchage, la préservation, afnor editions, 2010
  4. Albert Jackson et David Day, Guide du bois, de la menuiserie et de l'ébénisterie, La Maison Rustique, Flammarion, 2006
  5. Comptoir des bois, http://www.comptoirdesbois.fr/le-panneau-de-particules/
  6. Emilian Koller, Dictionnaire encyclopédique des sciences des matériaux, Dunod, 2008

Sur les autres projets Wikimedia :