Panjdari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Iran image illustrant l’architecture ou l’urbanisme
Cet article est une ébauche concernant l’Iran et l’architecture ou l’urbanisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un exemple de Panj-dari vu du balcon principal de la Maison Ameri.

Un panj-dari est un élément traditionnel de l'architecture résidentielle persane traditionnelle.

Le mot vient de panj (« cinq ») et dar (« fenêtre » ou « porte »), signifiant alors « pièce à cinq fenêtres ».

Par définition, un panjdari est une large pièce qui est souvent flanquée du talar principal de la maison et qui est souvent connectée à un large balcon, où cinq fenêtres contiguës donnent une vue sur la cour principale de la maison.

En termes modernes, cette pièce serait l'équivalent du « salon » de la maison. Cependant, les maisons traditionnelles persanes étaient très grandes et avaient de nombreuses pièces. Le panj-dari était alors une pièce de passage pour les habitants de la maison.

Voir aussi[modifier | modifier le code]