Pandémie de Covid-19 en Slovaquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pandémie de Covid-19 en Slovaquie
COVID-19 Outbreak Cases in Slovakia.svg
  • 50+ cas confirmés
  • 20-49 cas confirmés
  • 15-19 cas confirmés
  • 10-14 cas confirmés
  • 1-9 cas confirmés
Maladie
Agent infectieux
Origine
Localisation
Coordonnées
Premier cas
Date d'arrivée
Depuis le
(8 mois et 28 jours)
Site web
Bilan
Cas confirmés
87 276 (au )[1]
Cas soignés
30 519 (au )[1]
Morts
526 (au )[1]

La pandémie de Covid-19 en Slovaquie se propage à partir du .

Événements[modifier | modifier le code]

Nombre de cas (bleu) et nombre de morts (rouge) en échelle logarithmique. Les différences quotidiennes sont indiquées en pointillés.

Le premier cas de contamination par le nouveau coronavirus en Slovaquie est confirmé le . Il s'agit d'un homme, âgé de 52 ans. Il aurait été contaminé par son fils, jusque-là asymptomatique, qui s'était rendu à Venise, en Italie, foyer de la pandémie de Covid-19 en Europe[2]. Le lendemain, sa femme et son fils sont testés positifs, portant le nombre de personnes infectées à trois. Le , le gouvernement confirme deux autres cas, le premier étant un enseignant d'école maternelle et le second un conducteur de bus de Bratislava[3].

Le , alors le pays compte 21 cas confirmés de Covid-19, le gouvernement slovaque annonce, comme la Tchéquie, la fermeture des frontières aux étrangers[4]. Les écoles et les établissements culturels sont également fermés[5].

La barre des 100 personnes contaminées est franchie le . Le même jour, le président du gouvernement, Peter Pellegrini, annonce le premier décès d'une femme de 84 ans. Celle-ci présentant une comorbidité, on ne sait si elle est bien morte des suites de la maladie transmise par le SARS-CoV-2[6].

L'Institut national de santé publique estime que le nombre de personnes infectées atteindra 10 % de la population du pays[7].

Des précautions particulières sont prises pour la prestation de serment du nouveau gouvernement, le [8].

Test général de la population[modifier | modifier le code]

File d’attente pour le test à Piešťany le .

Le , le Premier ministre annonce que toute la population à partir de l’âge de 10 ans, soit près de quatre millions de personnes, serait testée, afin de lutter contre la pandémie[9]. La Slovaquie devient le premier pays à tester toute sa population, mais l’initiative est critiquée en raison des difficultés logistiques de l’opération, de la précision des tests utilisés (des tests antigéniques) et du risque de contamination dans les centres de dépistage[10].

Un opération pilote de dépistage est effectuée du 23 au dans les quatre districts les plus touchés par l’épidémie (Dolný Kubín, Námestovo, Tvrdošín, Bardejov). En trois jours, 140 945 personnes ont été testées (91 % de la population éligible) et 5 594 cas positifs ont été détectés[11].

Premier dépistage[modifier | modifier le code]

Pourcentage de cas positifs par district dépistés lors du premier test de la population.

Le premier tour de la campagne de dépistage pour le pays entier, intitulée Som zopovedný (« Je suis responsable »), se déroule le et le [12]. Le , 2 581 113 personnes sont testées et 25 850 cas positifs sont détectés[13] ; au total, sur les deux jours, 3 625 332 personnes sont testées et 38 359 cas positifs sont détectés, soit 1,06 %[14]. Les personnes ayant un résultat positif doivent rester dix jours en quarantaine, tandis que celles ayant un résultat négatif sont invitées à se refaire tester une semaine plus tard.

Résultat par district du premier dépistage[15]
District Testés Positifs Pourcentage
Bratislava IV 63 857 81 0,13 %
Revúca 21 419 58 0,27 %
Banská Štiavnica 11 725 33 0,28 %
Rožňava 34 307 100 0,29 %
Veľký Krtíš 24 652 76 0,31 %
Bratislava III 49 788 175 0,35 %
Košice II 11 109 41 0,37 %
Bratislava I 29 047 108 0,37 %
Bratislava V 68 139 268 0,39 %
Žiar nad Hronom 26 260 108 0,41 %
Rimavská Sobota 46 872 197 0,42 %
Bratislava II 80 958 345 0,43 %
Piešťany 40 122 183 0,46 %
Senec 66 052 314 0,48 %
Galanta 71 243 349 0,49 %
Krupina 13 388 66 0,49 %
Košice III 26 992 135 0,50 %
Malacky 54 657 285 0,52 %
Lučenec 40 655 213 0,52 %
Pezinok 45 801 240 0,52 %
Levice 70 155 375 0,53 %
Komárno 61 268 343 0,56 %
Poltár 12 455 71 0,57 %
Trebišov 68 503 400 0,58 %
Hlohovec 28 892 171 0,59 %
Zlaté Moravce 26 180 156 0,60 %
Košice-okolie 32 849 196 0,60 %
Nové Zámky 79 234 478 0,60 %
Trnava 92 215 557 0,60 %
Košice IV 80 426 487 0,61 %
Šaľa 31 993 199 0,62 %
Žarnovica 16 272 105 0,65 %
Nitra 99 175 674 0,68 %
Zvolen 39 422 276 0,70 %
Gelnica 18 331 131 0,71 %
Košice I 39 314 295 0,75 %
Prešov 84 781 724 0,85 %
Michalovce 58 929 512 0,87 %
Nové Mesto nad Váhom 40 829 363 0,89 %
Senica 40 675 384 0,94 %
Dunajská Streda 87 329 840 0,96 %
Turčianske Teplice 11 287 112 0,99 %
Sobrance 12 986 135 1,04 %
Vranov nad Topľou 43 552 460 1,06 %
Detva 19 704 211 1,07 %
Banská Bystrica 64 127 687 1,07 %
Trenčín 73 424 832 1,13 %
Ilava 37 604 442 1,18 %
Stropkov 10 494 125 1,19 %
Brezno 37 339 450 1,21 %
Žilina 111 155 1 392 1,25 %
Skalica 29 223 368 1,26 %
Medzilaborce 6 980 91 1,30 %
Svidník 16 631 220 1,32 %
Považská Bystrica 37 822 505 1,34 %
Spišská Nová Ves 54 279 739 1,36 %
Martin 56 533 771 1,36 %
Myjava 17 753 249 1,40 %
Liptovský Mikuláš 47 172 667 1,41 %
Dolný Kubín 24 251 345 1,42 %
Bytča 21 419 328 1,53 %
Bardejov 44 197 740 1,67 %
Topoľčany 44 627 748 1,68 %
Poprad 59 072 1 059 1,79 %
Námestovo 37 029 668 1,80 %
Snina 19 122 345 1,80 %
Humenné 32 962 598 1,81 %
Kysucké Nové Mesto 20 605 384 1,86 %
Partizánske 26 492 494 1,86 %
Kežmarok 43 959 845 1,92 %
Bánovce nad Bebravou 23 264 457 1,96 %
Tvrdošín 18 541 369 1,99 %
Ružomberok 34 000 682 2,01 %
Levoča 18 344 373 2,03 %
Prievidza 76 457 1 563 2,04 %
Sabinov 35 366 804 2,27 %
Púchov 29 455 782 2,65 %
Stará Ľubovňa 28 749 805 2,80 %
Čadca 53 907 1 736 3,22 %

Deuxième dépistage[modifier | modifier le code]

Les 45 districts participant au deuxième test.

Un deuxième dépistage a eu lieu le week-end suivant (7 et ). Initialement prévu pour l’ensemble du territoire, il est maintenu uniquement pour les 45 districts ayant 0,70 % de positifs ou plu (à l’exception de Košice I), soit essentiellement la moitié nord du pays. Bratislava et Košice sont notamment exclues du deuxième test.

Sur les deux jours, 2 044 855 personnes sont testées et 13 509 cas positifs sont détectés, soit 0,66 %.

Résultat par district du deuxième dépistage[16]
District Testés Positifs Pourcentage
Medzilaborce 6 142 17 0,28 %
Zvolen 47 764 136 0,28 %
Sobrance 12 966 43 0,33 %
Detva 23 255 79 0,34 %
Michalovce 62 790 211 0,34 %
Banská Bystrica 66 544 231 0,35 %
Myjava 18 599 68 0,37 %
Gelnica 19 087 72 0,38 %
Senica 46 000 194 0,42 %
Nové Mesto nad Váhom 46 269 198 0,43 %
Prešov 108 271 472 0,44 %
Turčianske Teplice 12 210 54 0,44 %
Žilina 103 898 512 0,49 %
Svidník 16 705 85 0,51 %
Dunajská Streda 110 083 577 0,52 %
Skalica 31 200 168 0,54 %
Námestovo 37 659 207 0,55 %
Dolný Kubín 24 170 138 0,57 %
Liptovský Mikuláš 46 827 267 0,57 %
Snina 19 396 111 0,57 %
Stropkov 10 764 63 0,59 %
Humenné 32 750 197 0,60 %
Trenčín 72 546 434 0,60 %
Vranov nad Topľou 45 424 281 0,62 %
Brezno 38 515 242 0,63 %
Poprad 58 098 364 0,63 %
Martin 57 513 381 0,66 %
Topoľčany 50 253 330 0,66 %
Partizánske 27 585 186 0,67 %
Spišská Nová Ves 53 712 361 0,67 %
Ružomberok 33 056 236 0,71 %
Prievidza 77 170 576 0,75 %
Bytča 20 931 164 0,78 %
Tvrdošín 20 502 164 0,80 %
Ilava 35 931 291 0,81 %
Bardejov 43 983 366 0,83 %
Sabinov 34 757 295 0,85 %
Bánovce nad Bebravou 22 248 192 0,86 %
Kysucké Nové Mesto 20 491 177 0,86 %
Kežmarok 43 252 390 0,90 %
Považská Bystrica 36 092 343 0,95 %
Čadca 52 304 506 0,97 %
Levoča 17 747 172 0,97 %
Stará Ľubovňa 27 234 354 1,30 %
Púchov 28 017 461 1,65 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (sk) Site d'information gouvernemental sur la Covid-19 (consulté le ).
  2. « Premier cas de coronavirus en Slovaquie », sur mediapart.fr, (consulté le 17 avril 2020).
  3. (en) « Bratislava secondary school closed over COVID-19 suspicion », sur spectator.sme.sk, (consulté le 17 avril 2020).
  4. « Coronavirus : la République tchèque et la Slovaquie ferment leurs frontières », sur liberation.fr, (consulté le 17 avril 2020).
  5. « Coronavirus : les principales mesures en Europe », sur laprovence.com, (consulté le 17 avril 2020).
  6. (sk) « Na Slovensku je prvé úmrtie spojené s koronavírusom. Pacientka však trpela aj ďalšími vážnymi chorobami », sur refresher.sk, (consulté le 17 avril 2020).
  7. (sk) « Ministerstvo zdravotníctva Slovenskej republiky », sur health.gov.sk, (consulté le 17 avril 2020).
  8. « Coronavirus. Le gouvernement slovaque prête serment masques sur le visage et gants aux mains », sur ouest-france.fr, (consulté le 17 avril 2020).
  9. « Coronavirus : la Slovaquie lance une campagne de dépistage de toute la population », sur Le Figaro.fr, (consulté le 18 octobre 2020).
  10. (en) Ed Holt, « Slovakia to test all adults for SARS-CoV-2 », The Lancet, (DOI 10.1016/S0140-6736(20)32261-3, consulté le 1er novembre 2020).
  11. (sk) « S pilotným testovaním na Orave a v Bardejove bol premiér mimoriadne spokojný », sur noviny.sk, (consulté le 1er novembre 2020).
  12. (sk) « Som zodpovedný » (consulté le 11 janvier 2020).
  13. (sk) « Druhé kolo testovania bude, výnimku možno dostane pár okresov Čítajte viac », SME, (consulté le 1er novembre 2020).
  14. (sk) « Plošné testovanie odhalilo 38.359 nakazených z 3,6 milióna testovaných », sur teraz.sk, TASR, (consulté le 2 novembre 2020).
  15. (sk) « Výsledky », sur somzodpovedny.sk (consulté le 3 novembre 2020).
  16. (sk) « Minister obrany J. Naď: Ozbrojené sily SR opäť podržali Slovensko, plošné testovanie je skvelou štartovacou čiarou pre pokračovanie v spoločnej zodpovednosti nás všetkých », sur somzodpovedny.sk (consulté le 11 novembre 2020).