Pandémie de Covid-19 en Ouzbékistan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pandémie de Covid-19 en Ouzbékistan
COVID-19 in Uzbekistan.svg
  • > 10000 cas
  • > 1 000 cas
  • > 100 cas
  • > 10 cas
  • < 10 cas
Maladie
Agent infectieux
Origine
Localisation
Premier cas
Date d'arrivée
Site web
Bilan
Cas confirmés
17 590
Cas soignés
9 463
Morts
92

La pandémie de Covid-19 en Ouzbékistan débute officiellement le lorsque le premier cas est confirmé. Il s'agissait d'un citoyen ouzbek de retour de France.

Après cette annonce, le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev annonce l'état d'urgence au Kazakhstan et ferme rapidement la frontière avec l'Ouzbékistan. Deux jours avant la détection du premier cas de coronavirus, l'Ouzbékistan avait suspendu ses vols vers la France, l'Espagne et le Royaume-Uni. Le , l'Ouzbékistan ordonne aux entreprises de Tachkent de faire du télétravail et de rendre obligatoires les masques de protection.

Le , le premier décès est signalé dans le pays, une femme de 72 ans.

Au , il y avait eu 3 513 cas confirmés, 2 728 guérisons et 14 décès[1].

Contexte[modifier | modifier le code]

Le , l'Organisation mondiale de la santé (OMS) confirme qu'un nouveau coronavirus est à l'origine d'une maladie respiratoire chez un groupe de personnes de la ville de Wuhan, province du Hubei, Chine, qui a été signalée à l'OMS le [2],[3].

Le taux de létalité pour la Covid-19 est beaucoup plus faible que le SRAS de 2003[4],[5] mais la transmission a été significativement plus élevée, avec un nombre total de décès important[6].

Chronologie[modifier | modifier le code]

Février 2020[modifier | modifier le code]

Le , Uzbekistan Airways suspend ses vols vers Djeddah et Médine[7].

Le , l'Ouzbékistan suspendu ses vols vers la France, l'Espagne et le Royaume-Uni[8], alors que deux jours plus tard, le pays confirme son premier cas de coronavirus, s'agissant d'un ressortissant ouzbek de retour de France[9]. Le ministère de la Santé de l'Ouzbékistan publie une liste des personnes qui étaient en contact avec la victime, avec l'intention de les mettre en quarantaine[10]. Après cette annonce, le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev annonce l'état d'urgence au Kazakhstan et ferme rapidement la frontière avec l'Ouzbékistan[11].

Mars 2020[modifier | modifier le code]

Le , le gouvernement annonce la fermeture des lieux de divertissement et les salons de thé et l'interdiction des grands mariages et autres réunions de famille[12].

Le , l'Ouzbékistan ordonne aux entreprises de Tachkent de faire du télétravail et de rendre obligatoire le port de masques de protection[13].

Le , le gouvernement d'Ouzbékistan annoncé un verrouillage de Tachkent à partir du lendemain dans le but de contenir la propagation de l'épidémie coronavirus[14].

Le , le premier décès est signalé dans le pays, une femme de 72 ans qui présentait des comorbidités et qui a subi une crise cardiaque. Il semblerait qu'elle ait été infectée par sa fille qui venait de rentrer de Turquie[15].

Le , le deuxième décès est confirmé[16]. Il s'agit d'un médecin ouzbek de 39 ans, en contact avec le patient zéro, décédé après avoir tenté sans succès de traiter une infection à coronavirus qu'il a gardée secrète, selon ministère de la Santé. Il est hospitalisé le dans un état grave et succombe à la maladie deux jours plus tard.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Uzbekistan Coronavirus: 582 Cases and 5 Deaths - Worldometer », sur www.worldometers.info (consulté le 9 avril 2020)
  2. (en) Elsevier, « Novel Coronavirus Information Center » [archive du ], sur Elsevier Connect (consulté le 15 mars 2020)
  3. (en) Matt Reynolds et Sabrina Weiss, « How coronavirus started and what happens next, explained », Wired,‎ (lire en ligne, consulté le 15 avril 2020)
  4. (en) « Crunching the numbers for coronavirus » [archive du ], sur Imperial News (consulté le 15 mars 2020)
  5. (en) « High consequence infectious diseases (HCID); Guidance and information about high consequence infectious diseases and their management in England » [archive du ], sur GOV.UK (consulté le 17 mars 2020)
  6. (en) « World Federation Of Societies of Anaesthesiologists – Coronavirus » [archive du ], sur www.wfsahq.org (consulté le 15 mars 2020)
  7. (en) Seyfaddini, « Uzbekistan Airways suspends flights to Jeddah, Medina » [archive du ], sur en.trend.az, (consulté le 22 mars 2020)
  8. (en) « Uzbekistan suspends flights to and from France, Spain and UK » [archive du ], sur reuters.com, (consulté le 22 mars 2020)
  9. (en) « Uzbekistan confirms first coronavirus case - govt » [archive du ], sur Reuters, (consulté le 20 mars 2020)
  10. (en) « Uzbekistan confirms its first coronavirus case » [archive du ], sur aa.com.tr (consulté le 15 mars 2020)
  11. (en) « Kazakhstan, Uzbekistan close borders after first coronavirus cases », sur National Post, (consulté le 15 mars 2020)
  12. (en) « Central Asia tightens restrictions as coronavirus spreads », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le 15 avril 2020)
  13. (en) « Uzbekistan makes masks, remote work mandatory in capital » [archive du ], sur reuters.com, (consulté le 22 mars 2020)
  14. (en) « Uzbekistan to lock down capital Tashkent due to coronavirus », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le 15 avril 2020)
  15. (en) « Uzbekistan reports first coronavirus death as it widens lockdowns », News Desk,‎ (lire en ligne, consulté le 15 avril 2020)
  16. (en) « Uzbek Doctor, 39, Dies After Coronavirus Self-Treatment », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le 15 avril 2020)