Pandémie de Covid-19 en Croatie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pandémie de Covid-19 en Croatie
COVID-19 Croatia cases per capita.svg
Carte de la pandémie de Covid-19 2020 en Croatie pour 100.000 habitants
COVID-19 Outbreak Number of Cases in Croatia by County.svg
Carte de la pandémie de Covid-19 2020 en Croatie par comté au 20 avril 2020.
  • ≥451 cas confirmés
  • 101–450 cas confirmés
  • 51–100 cas confirmés
  • 31–50 cas confirmés
  • 21–30 cas confirmés
  • 16–20 cas confirmés
  • 11–15 cas confirmés
  • 1–10 cas confirmés
Maladie
Agent infectieux
Origine
Localisation
Coordonnées
Premier cas
Date d'arrivée
Depuis le (10 mois et 25 jours)
Site web
Bilan
Cas confirmés
15 316 (au )
Cas soignés
12 987 (au )
Morts
255 (au )

La pandémie de Covid-19 en Croatie est identifiée à Zagreb à partir du lorsqu'un patient venu d'Italie est testé positif.

En pleine pandémie de Covid-19, la Croatie est frappée par un séisme.

Historique[modifier | modifier le code]

Nombre de cas déclarés (bleu) et décès (rouge) en échelle logarithmique. Les différences quotidiennes sont indiquées en pointillés.

Le , la présidence croate du Conseil de l'Union européenne en 2020 active le dispositif intégré de l'Union européenne (UE) pour une réaction au niveau politique dans les situations de crise (IPCR) en mode "partage de l'information". L'IPCR est le dispositif de l'UE qui permet d'assurer une coordination au plus haut niveau politique en cas de crises[1].

Le , Vili Beroš est confirmé comme nouveau ministre de la Santé par le Parlement de la République de Croatie après avoir relevé Milan Kujundžić de son poste[2].

Le coronavirus est confirmé pour la première fois en Croatie le chez un homme soigné à l'hôpital de Zagreb, qui a séjourné à Milan du au pour assister au match de Ligue des champions de l'UEFA entre Atalanta Bergame et Valence Club de Fútbol[3].

À partir du , les autorités croates renforcent les contrôles aux frontières concernant les voyageurs qui arrivent de pays touchés par la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19) et dès le , il n’est plus possible aux Français ou aux Européens non Croates d’entrer sur le territoire croate, sauf en cas de transit dans le cadre d’un retour en France[4].

En Croatie, 2 725 cas confirmés ont été dénombrés au et 107 décès sont dus au coronavirus[5].

En novembre, six organisations professionnelles de médecins croates soulignent dans une lettre que le système de santé est proche de l’effondrement, pointant la pénurie de personnels et d'équipements[6].

Séisme[modifier | modifier le code]

Le dimanche la Croatie est frappée par un séisme le plus fort ressenti en 140 ans[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]