Pandémie de Covid-19 en Biélorussie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pandémie de Covid-19 en Biélorussie
COVID-19 Cases in Belarus, 13.03.2020.png
Nombre de cas confirmés par région (au 20 avril) :
  • >2 000 cas confirmés
  • 1 000-1 999 cas confirmés
  • 500-999 cas confirmés
  • 100-499 cas confirmés
  • 1-99 cas confirmés
Maladie
Agent infectieux
Origine
Localisation
Coordonnées
Premier cas
Date d'arrivée
Depuis le (8 mois et 1 jour)
Bilan
Cas confirmés
76 104 ()
Cas soignés
73 386 ()
Morts

La pandémie de Covid-19 est une crise sanitaire majeure provoquée par une maladie infectieuse émergente apparue fin 2019 en Chine continentale, la maladie à coronavirus 2019, dont l'agent pathogène est le SARS-CoV-2. Ce virus est à l'origine d'une pandémie[note 1], déclarée le par l'Organisation mondiale de la santé. En Biélorussie, le premier cas est enregistré à Minsk le .

Chronologie[modifier | modifier le code]

Nombre de cas déclarés (bleu) et décès (rouge) en échelle logarithmique. Les différences quotidiennes sont indiquées en pointillés.

Février[modifier | modifier le code]

Le 12 février, l’agence de presse nationale Belta rapporte que l’entreprise publique Slavyanka avait lancé la production de masque « compte tenu de l’apparition du nouveau virus » et ceci « afin de munir les Biélorusses d’un matériel de protection et éviter la panique »[1].

Le , la Biélorussie a confirmé son premier cas. Un étudiant iranien a été testé positif le et a été admis dans un hôpital de Minsk. L'individu est arrivé en Biélorussie par un vol de Bakou en Azerbaïdjan, le .

Mars[modifier | modifier le code]

Au , il y avait quatre cas confirmés en Biélorussie. Le lendemain, le ministère de la Santé (ru) dirigé par Vladimir Karanik confirme six nouveaux cas, quatre à Minsk et deux à Vitebsk.

Le , 27 cas sont confirmés à Hrodna, Homiel, Minsk, Vitebsk et dans l'oblast de Minsk, dont cinq étudiants de la faculté des relations internationales de l'université d'État biélorusse. Trois patients ont été libérés des hôpitaux. Le , le ministère de la Santé déclare un total de 36 cas confirmés.

Le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Biélorussie, Batyr Berdyklychev, déclare le 13 mars que le pays ne connait « aucun cas de transmission incontrôlée ». Selon lui, « des mesures strictes ne sont pas recommandées à ce stade du point de vue de l’OMS, ce que fait la Biélorussie est suffisant pour le moment. Des mesures plus sévères pourraient être proposées si la situation changeait »[1].

Au , 51 cas confirmés ont été enregistrés, dont cinq guérisons et 37 cas d'infection asymptomatique. Le , 69 cas ont été enregistrés, dont 15 guérisons et 42 cas d'infection asymptomatique. Le lendemain, un total de 76 cas confirmés est signalé, passant à 81 cas dont 22 guérisons au .

Selon les données officielles, plus de 21 000 tests de Covid-19 ont été effectués en Biélorussie depuis le . Au , 86 cas confirmés ont été signalés, dont 29 guérisons, passant le , à 94 cas confirmés dont 32 récupérations.

Mai[modifier | modifier le code]

Au , la Biélorussie compte 156 décès survenus sur le territoire pour 27 730 individus infectés[2]

Système de santé[modifier | modifier le code]

Le système de santé biélorusse est en grande partie hérité de l'époque soviétique et est resté une priorité de la politique publique de l’État. En 2008, la revue de l’Observatoire européen des systèmes et politiques de santé écrivait dans un rapport sur le pays : « Le Belarus a réussi à maintenir un système de santé qui fournit un ensemble de soins à la population entière, qui est généralement gratuit pour le bénéficiaire. Cet accomplissement est remarquable compte tenu de la crise économique que le pays expérimenta dans les années 1990 et d’autant plus recommandé vu le contexte des perturbations passées dans les pays de l’ancienne Union soviétique »[1].

Le pays dispose du plus grand nombre de lits d’hôpitaux par habitants d'Europe : 113 pour 10 000 habitants en 2014, contre 64 en France ou 31 en Espagne[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette pandémie affecte tous les continents, hormis l'Antarctique.

Références[modifier | modifier le code]