Pandémie de Covid-19 au Togo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pandémie de Covid-19 au Togo
Maladie
Agent infectieux
Origine
Localisation
Coordonnées
Premier cas
Date d'arrivée
Depuis le (10 mois et 12 jours)
Bilan
Cas confirmés
720 ()[1]
Cas soignés
513 ()[1]
Morts
15 ()[1]

Le Togo a annoncé le 7 mars un premier cas de Covid-19 dans le pays. Il s'agit d'une togolaise vivant à Lomé, capitale du pays, et ayant séjourné en France, en Turquie et au Bénin (11 jours) avant la confirmation de sa contamination au Covid-19. Le 30 mars, le pays enregistre son premier décès. Au 16 mai, 263 cas ont été confirmés et 11 décès sont à déplorer tandis qu'on constate 96 guérisons.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le , l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé qu'un nouveau coronavirus était à l'origine d'une maladie respiratoire chez un groupe de personnes de la ville de Wuhan, province du Hubei, Chine, qui a été signalée à l'OMS le [2],[3].

Le taux de létalité pour la Covid-19 a été beaucoup plus faible que le SRAS de 2003[4],[5] mais la transmission a été significativement plus élevée, avec un nombre total de décès important[6].

Mars 2020[modifier | modifier le code]

Le 6 mars, les autorités togolaises ont annoncé le premier cas de Covid-19, une femme togolaise de 42 ans qui a voyagé entre l'Allemagne, la France, la Turquie et le Bénin avant de retourner au Togo[7]. À cette date, il a été signalé qu'elle était traitée de manière isolée et que son état était stable[8].

Le 20 mars, neuf autres cas ont été confirmés au Togo. Ce jour-là, le premier cas s'est rétabli, comme l'indique le ministère de la Santé[9],[10]. Sept autres cas ont été confirmés le 21 mars. Afin de contrôler la propagation du virus au Togo, toutes les frontières du pays ont été fermées. Les villes de Lomé, Tsévié, Kpalimé et Sokodé sont mises en quarantaine depuis le 20 mars pour deux semaines[11],[12]. Au total en mars il y avait 34 cas confirmés dont un décès[13].

Avril 2020[modifier | modifier le code]

En avril il y avait huit décès et 82 cas confirmés, portant le nombre global à 116[14].

Mai 2020[modifier | modifier le code]

En mai il y avait quatre décès et 326 cas confirmés, portant le nombre global à 442[15].

Juin 2020[modifier | modifier le code]

En juin il y avait un décès et 201 cas confirmés, portant le nombre global à 643[16].

Juillet 2020[modifier | modifier le code]

Au 12 juillet 2020, il y avait 720 cas confirmés au total, 513 cas guéris, 192 cas actifs et 15 décès. Le nombre total de tests réalisés s'élevait à 35457 au 12 juillet 2020, soit 4,60 tests pour 1 000 habitants[17]. Au total en juillet il y avait quatre décès et 284 cas confirmés, portant le nombre global à 927[18].

Août 2020[modifier | modifier le code]

En août il y avait dix décès et 473 cas confirmés, portant le nombre global à 1 400[19].

Septembre 2020[modifier | modifier le code]

En septembre il y avait 20 décès et 359 cas confirmés, portant le nombre global à 1 759[20].

Octobre 2020[modifier | modifier le code]

En octobre il y avait neuf décès et 598 cas confirmés, portant le nombre global à 2 357[21].

Novembre 2020[modifier | modifier le code]

En novembre il y avait 617 nouveaux cas et sept décès, portant le nombre de cas à 2 974 dont 64 décès[22].

Décembre 2020[modifier | modifier le code]

En décembre il y avait 637 nouveaux cas et quatre décès, portant le nombre de cas à 3 611 dont 68 décès[23].

Mesures prises pour freiner l'épidémie[modifier | modifier le code]

Les premières mesures, annoncées par conférence de presse, ont été durcies et remplacées par d'autres mesures, plus actuelles, notamment depuis l'allocution du président Faure Gnassingbé, ayant annoncé la mise en place du couvre-feu notamment. Les autres mesures datent de la mi-mars est avaient été annoncées par le premier ministre. Deux milliards de CFA seront destinés au déploiement de mesures sanitaires pour freiner l'épidémie, mais ce montant sera revu probablement à la hausse.

  • suspension des vols en provenance d'Italie, de France, d'Allemagne et d'Espagne ;
  • annulation de tous les événements internationaux pendant trois semaines ;
  • isolement de personnes rentrant de pays à risque ;
  • fermeture des frontières (depuis le 19 mars) ;
  • interdiction des rassemblements de 100 personnes à compter du 19 mars[24] ;
  • couvre-feu de 20h à 6h du matin dès le 2 avril[25] ;
  • une force spéciale anti-pandémie forte de 5 000 hommes est notamment chargée de veiller à l’application du couvre-feu.
  • mise en place d'un numéro vert, le 111[25] ;
  • mise en place de laboratoires mobiles pour le dépistage à travers le pays[25] ;
  • état d'urgence sanitaire décrété pour 3 mois[25];
  • projet « Novissi » est un programme de transferts monétaires visant à soutenir tout citoyen togolais éligible ayant perdu son revenu en raison de l’adoption des mesures de riposte contre le Coronavirus;
  • fabrication de respirateurs artificiel et des visières de protection par un fab lab de la place[26].

Conformément à l'interdiction des grands rassemblements, le 18 mars, la Fédération togolaise de football a suspendu tous ses matches. D'autres événements ont également été annulés, notamment le festival de littérature FILBLEU[27].

Le , sur la base des rapports du Conseil scientifique confirmant la stabilisation de l’épidémie au Togo, le gouvernement a pris de nouvelles mesures à compter du mardi 9 juin 2020 :

  • la levée totale du couvre-feu ;
  • la levée du bouclage des villes initialement concernées ;
  • le port de masque de protection obligatoire pour tous.[17]

Mesures sociales et économiques[modifier | modifier le code]

On relève différentes mesures sociales pour aider les foyers les plus modestes :

  • Gratuité de l'eau et de l'électricité pour les 3 mois de l'état d'urgence sanitaires pour les revenus modestes[28] ;
  • Réduction des frais de branchement à l'eau de 75 000 à 25 000 CFA[28] ;
  • Mise en place d'un fonds national de solidarité économique de 400 milliards de CFA[28] ;
  • Des transferts monétaires vers les plus vulnérables ;
  • Réajustement des horaires de travail des fonctionnaires de h à 16 h.

Canaux de communication[modifier | modifier le code]

Soutien international[modifier | modifier le code]

L'Allemagne a annoncé qu'elle allait aider le Togo dans la gestion de cette crise sanitaire.

Des médecins cubains sont déployés au Togo pour combattre la pandémie[29].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Coronavirus au Togo »
  2. (en) Elsevier, « Novel Coronavirus Information Center » [archive du ], sur elsevier.com (consulté le 15 mars 2020)
  3. (en) Matt Reynolds et Sabrina Weiss, « What is coronavirus and how close is it to becoming a pandemic? », Wired,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mars 2020)
  4. (en) « Crunching the numbers for coronavirus » [archive du ], sur Imperial News (consulté le 15 mars 2020)
  5. (en) « High consequence infectious diseases (HCID); Guidance and information about high consequence infectious diseases and their management in England » [archive du ], sur GOV.UK (consulté le 17 mars 2020)
  6. (en) « World Federation Of Societies of Anaesthesiologists – Coronavirus » [archive du ], sur www.wfsahq.org (consulté le 15 mars 2020)
  7. (en) « Togo confirms first case of coronavirus » [archive du ], sur reuters.com (consulté le 6 mars 2020)
  8. (en) « Togo confirms first case of coronavirus » [archive du ], sur The Jerusalem Post (consulté le 11 mars 2020)
  9. (en-GB) First, « Coronavirus: Togo reports 8 new cases », sur www.togofirst.com (consulté le 21 mars 2020)
  10. « Togo : 8 nouveaux cas de Coronavirus confirmés », sur L-FRII, (consulté le 21 mars 2020)
  11. (en) « Coronavirus Update (Live): 301,100 Cases and 12,948 Deaths from COVID-19 Virus Outbreak - Worldometer », sur worldometers.info (consulté le 21 mars 2020)
  12. (en) « Togo closes borders over coronavirus – FAAPA FR », FAAPA (consulté le 21 mars 2020)
  13. (en) « Coronavirus disease 2019 (COVID-19) situation report 72 », sur OMS, (consulté le 11 novembre 2020), p. 8
  14. (en) « Coronavirus disease 2019 (COVID-19) situation report 102 », sur OMS, (consulté le 11 novembre 2020), p. 6
  15. (en) « Coronavirus disease 2019 (COVID-19) situation report 133 », sur OMS, (consulté le 11 novembre 2020), p. 7
  16. (en) « Coronavirus disease 2019 (COVID-19) situation report 163 », sur OMS, (consulté le 11 novembre 2020), p. 7
  17. a et b « Coronavirus au Togo », sur Covid19.gouv.tg, (consulté le 13 juillet 2020)
  18. (en) « Coronavirus disease 2019 (COVID-19) situation report 194 », sur OMS, (consulté le 11 novembre 2020), p. 5
  19. « Bulletin d'information N° 33 : sur la pandémie de la maladie à Coronavirus (COVID-19) », sur CACM, (consulté le 11 novembre 2020), p. 5
  20. (en) « COVID-19 WHO African region: External situation report 31 », sur OMS, (consulté le 11 novembre 2020), p. 4
  21. « Bulletin d'information N° 42: sur la pandémie de la maladie à Coronavirus (COVID-19) », sur CACM, (consulté le 11 novembre 2020), p. 4
  22. (en) « COVID-19 and W/Africa: 344 new cases, 8 new deaths in 24 hours », sur Journal du Cameroun, (consulté le 9 décembre 2020)
  23. (en) « COVID-19 and W/Africa: 1,994 new cases, 31 new deaths in 24 hours », sur APA,
  24. (en-GB) « Togolese Government puts in place an emergency fund to fight coronavirus », Togo first,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mars 2020)
  25. a b c et d « site officiel du gouvernement togolais pour le Covid-19 », sur covid19.gouv.tg, (consulté le 9 avril 2020)
  26. « Des respirateurs contre le Covid-19 au Togo », sur dw.com, (consulté le 19 avril 2020)
  27. (en-GB) « Togolese football federation suspends all competitions due to the coronavirus threat », Togo first,‎ (lire en ligne, consulté le 10 avril 2020)
  28. a b et c « Mesures face au Coronavirus: Pas de confinement pour le moment, l'état d'urgence sanitaire déclaré pour 3 mois », sur www.togofirst.com (consulté le 9 avril 2020)
  29. « Coronavirus: arrivée de médecins cubains en Afrique du Sud », sur RFI,

Lien externe[modifier | modifier le code]