Pandémie de Covid-19 au Malawi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pandémie de Covid-19 au Malawi
Maladie
Agent infectieux
Origine
Localisation
Coordonnées
Date d'arrivée
Bilan
Cas confirmés
5 897 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Cas soignés
5 299 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Morts

La pandémie de Covid-19 est une crise sanitaire majeure provoquée par une maladie infectieuse émergente apparue fin 2019 en Chine continentale, la maladie à coronavirus 2019, dont l'agent pathogène est le SARS-CoV-2. Ce virus est à l'origine d'une pandémie[note 1], déclarée le par l'Organisation mondiale de la santé.

Mesures sanitaires[modifier | modifier le code]

Le 1er avril, les vols internationaux sont suspendus[2].

Afin de protéger la population, la justice tente de freiner les mesures de confinement décidées par le gouvernement[3].

Un camp de quarantaine est créé[4].

En août, le port du masque devient obligatoire dans les endroits publics, mesure assortie d'une amende de 15 dollars en cas de désobéissance[5].

Bilan[modifier | modifier le code]

Les trois premiers cas ont été enregistrés en avril[6].

En novembre 2020, le pays a officiellement recensé plus de 5 900 cas de Covid-19, dont 185 décès, sur une population de 19 millions d’habitants.

Impact économique[modifier | modifier le code]

Production de tabac[modifier | modifier le code]

Le Malawi est le second producteur de tabac d'Afrique. Les autorités ont décidé d'interdire la présence des vendeurs lors des ventes aux enchères de tabac. La conséquence en est que les vendeurs sont incapables de négocier les prix.[7].

Impact social et psychologique[modifier | modifier le code]

On constate une augmentation des cas de suicides dûs à la crise économique provoquée par la gestion de la pandémie[8],[9].

Suite à la détresse économique et psychologique engendrée par la crise économique créée par les mesures sanitaires, entre janvier et août, les suicides ont augmenté de 57 % par rapport à 2019[10].

Des groupes d’autodéfense se forment, se livrant à des actes de violence[11]. Des personnes sont accusées d’avoir lynché à mort deux Mozambicains qu'ils croyaient être venus dans leur pays pour propager le coronavirus[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette pandémie affecte tous les continents, hormis l'Antarctique.

Références[modifier | modifier le code]