Pancho (dessinateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pancho.

Francisco Graells, dit Pancho, est un dessinateur de presse et caricaturiste né le [1] à Caracas, au Venezuela. Il collabore au Canard enchaîné et a également publié ses dessins au Monde, au New York Review of Books[2] et au Guardian[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Francisco Graells est né en 1944 à Caracas d'un père vénézuélien et d'une mère uruguayenne[2]. En 1951 il part à Montevideo avec sa mère[4].

En 1968, à l’âge de 24 ans, il publie ses premières caricatures dans l’hebdomadaire Marcha.

Il poursuit sa collaboration dans de nombreux journaux uruguayens et prend la co-direction de l’hebdomadaire d’humour La Balota en 1971. En 1973 à la suite du coup d'État militaire, Pancho part pour Buenos Aires et publie dessins et bandes dessinées dans le journal Noticias, les magazines Crisis et Satiricón[5]. En 1975, au Venezuela, le journal El Nacional lui confie pendant huit ans les caricatures de politique internationale[6].

Pancho devient ensuite directeur artistique du magazine d’économie Numero de 1980 à 1983[7]. Ses caricatures sont diffusées aux États-Unis par l’agence Cartoonists & Writers Syndicate de New York diffuse ses caricatures.

Il s'installe en France en 1983[3]. Il travaille régulièrement dans Le Monde diplomatique, Lire, Le Magazine littéraire, The Herald Tribune, Le Monde de la musique ; avec plus d'assiduité encore dans Le Canard enchaîné et Le Monde.

Son travail de peintre a été présenté du 17 septembre au 6 novembre 2009 à la Maison de l'Amérique latine à Paris[8].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Francisco Herrera Luque (ill. Pancho Graells), Boves : el urogallo, Barcelone, Espagne, Pomaire, , 12e éd., 342 p., 21 cm (ISBN 84-286-0556-4)
  • C'est parti !, Paris, Art International Publishers, , 108 p., 26,2 x 23,2 cm (ISBN 978-2-910192-00-6)
  • Avec Omar Prego, Pancho y más Pancho, Montevideo, Uruguay, Brecha et Trilce, , 88 p., 21 x 22 cm (ISBN 9974-32-084-4)
  • Signes et Figures, Paris, Galaade, coll. « Beaux livres », , 96 p., 23,2 x 31 cm (ISBN 978-2-35176-087-1)
  • Un monde de brut (préf. André Rollin), Paris, Baker Street, , 146 p., 24,5 x 21 cm (ISBN 978-2-917559-55-0)

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lr21.com.uy/comunidad/306309-calendiario-1097 site LaRed21 uruguayen
  2. a et b (es) Yasna Mussa, « Caricaturista del periódico satírico francés Le Canard Enchaîné: "Hay una islamofobia en Francia, pero no era esa la intención de Charlie Hebdo" », sur La Tercera, (consulté le 2 février 2015)
  3. a et b « Le dessinateur Pancho », sur France Inter (consulté le 2 février 2015)
  4. (es) Jordi Batallé, « Pancho Graells: Señales invisibles », sur rfi.fr, (consulté le 2 février 2015)
  5. http://www.caroline-imbert.com/Caroline-Imbert-Artist-Detail-DesktopDefault.aspx?tabid=45&tabindex=44&artistid=48046 Site personnel de Caroline Imbert
  6. http://vereda.ula.ve/wiki_artevenezolano/index.php/Pancho wikihistoria del arte venezolano : site concernant les artistes du Venzuela
  7. http://badoleblog.blogspot.fr/2013/03/pancho-et-daumier-barbizon.html Blog de bado
  8. http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr/spip.php?article333 Site de la Maison de l'Amérique latine