Panayotis Pascot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Panayotis Pascot
Aaa PANAYOTIS EUROPEEN HD-AAA 0226 (cropped).jpg
Panayotis Pascot sur scène en 2019.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Père
Autres informations
A travaillé pour
Quotidien (-)
Le Petit Journal (-)Voir et modifier les données sur Wikidata

Panayotis Pascot, né le à Saint-Étienne, est un chroniqueur, humoriste et acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et études[modifier | modifier le code]

Fils de l'écrivain Philippe Pascot et d'une mère institutrice, Panayotis Pascot est le dernier d'une famille de six enfants[1]. Il a résidé à Bondoufle dans l'Essonne[2]. En 2016, il obtient son baccalauréat scientifique[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

À 12 ans il lance avec des amis le site Cogitum-Cogitum[4].

Début 2014, il s'inscrit sur le réseau Vine où il réalise des vidéos humoristiques de six secondes. C'est via Vine que Panayotis rencontre Freddy Gladieux[4], avec qui il va écrire ses chroniques pour Le Petit Journal et Quotidien.

En 2015, âgé de 17 ans, Panayotis cumule la préparation de son bac scientifique[4] et une chronique hebdomadaire dans Le Petit Journal sur Canal+[5]. Lorsqu'en 2016 Yann Barthès quitte Canal+ pour TMC et sa nouvelle émission Quotidien, Panayotis Pascot le suit[6]. Il quitte cependant l'émission un an plus tard[7].

En 2016, Panayotis Pascot obtient son premier rôle au cinéma dans la comédie de François Desagnat, Adopte un veuf. Il y joue le rôle de Julien, patient de l'infirmière timide incarnée par Julia Piaton[8]. En , il apparaît dans le clip Dommage de Bigflo et Oli[9].

À partir d', il est en représentation de son premier seul en scène Presque d'abord au Grand Point-Virgule puis au théâtre Antoine en [10],[11],[12],[13].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisée[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 2019 : Presque (seul en scène), mise en scène de Fary

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fanny Marlier, « Qui est Panayotis Pascot, le nouveau-né du “Petit Journal” ? », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. C. Ch., « Panayotis, mention très bien au « Petit Journal » », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. « Le Petit Journal : Panayotis Pascot a (aussi) eu son bac », sur BFM TV,
  4. a b et c Fanny Marlier, « Qui est Panayotis Pascot, le nouveau-né du “Petit Journal” ? », sur Les Inrocks, (consulté le ).
  5. « Yann Barthès inaugure son « Quotidien », le « Petit Journal » à la peine », sur lesechos.fr, (consulté le ).
  6. « Panayotis Pascot rejoint lui aussi Le Quotidien, la nouvelle émission de Yann Barthès sur TMC », sur Le Huffington Post (consulté le ).
  7. Kevin Boucher, « Panayotis Pascot quitte Quotidien », sur PureMédias (consulté le ).
  8. Olivier Petit, « Quotidien, TMC : qui est Panayotis Pascot, chroniqueur vedette », Télé Star,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. Marion Jort, « Panayotis dans le nouveau clip de Bigflo & Oli », Le HuffPost,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. « Un apéro avec Panayotis Pascot : « J’aimais mettre les gens mal à l’aise. J’ai arrêté » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. « On a vu le premier one-man-show de Panayotis Pascot, et c'est très drôle », sur Les Inrocks (consulté le ).
  12. Alix Leridon, « Panayotis Pascot, Presque », sur Time Out Paris, (consulté le ).
  13. Brigitte Hernandez, « Panayotis Pascot, nouveau dieu du stand-up », sur Le Point, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]