Panaeolus sphinctrinus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Panaeolus sphinctrinus
Description de cette image, également commentée ci-après
Panaeolus papilionaceus var. parvisporus
Classification
Règne Fungi
Division Basidiomycota
Classe Agaricomycetes
Ordre Agaricales
Famille incertae sedis
Genre Panaeolus

Nom binominal

Panaeolus sphinctrinus
(Fr.) Quélet 1872

Panaeolus sphinctrinus, le panéole à gaine, aussi connu sous le nom de panéole du fumier, est une espèce de champignon basidiomycète humicole croissant en été et à l'automne, dans les champs bien fertilisés par les bouses ou autres crottins.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Parmi les synonymes :

  • Agaricus sphinctrinus Fr. (basionyme)
  • Panaeolus papilionaceus (Bull.) Quél. (1872) - qui serait le nom actuel selon Mycobank
  • Panaeolus campanulatus (L.) Quél.
  • Panaeolus retirugis

Variété :

  • Panaeolus papilionaceus var. parvisporus

Description[modifier | modifier le code]

Le chapeau (1-5 cm de diamètre) est gris-cendré à gris-brunâtre. Il est caractérisé par sa forme en cloche dite de téton. Les lamelles sont gris bleuâtre. Le pied (4-15 cm de long x 0,4 cm) est gris rouillé ou semblable au chapeau. C'est une espèce à sporée noire.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Panaeolus sphinctrinus a déjà fait l'objet d'observations de toxicité chez certaines personnes[1]. Selon le mycologue Marcel Bon[2], le genre Panaeolus manifeste des propriétés hallucinogènes inconstantes. Il est donc prudent d'éviter de consommer le panéole à gaine.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Panéole à gaine sur site mycorance.free.fr
  2. Marcel Bon, Champignons de France et d'Europe occidentale (Flammarion, 2004, 2012), 368 p. (ISBN 978-2-0812-8821-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :