Pals

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pal (héraldique) et Pals (homonymie).

Pals
Blason de Pals
Héraldique
Drapeau de Pals
Drapeau
Pals
Vue générale
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Commune
Communauté autonome Catalogne Catalogne
Province Gérone
Comarque Baix Empordà
Code postal 17256
Démographie
Gentilé Palenc, palenca
Population 2 745 hab. (2010)
Densité 106 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 58′ 18″ nord, 3° 09′ 00″ est
Altitude 55 m
Superficie 2 581 ha = 25,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

Voir sur la carte administrative de Catalogne
City locator 14.svg
Pals

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Pals

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Pals

Pals est une commune espagnole de Catalogne, située en province de Gérone, dans la comarque de Baix Empordà

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située en Catalogne, sur le littoral de la mer Méditerranée, à 25 km à l'est de Gérone.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom vient du latin palus signifiant « lieu marécageux ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le centre de Pals (El Raco) forme un ensemble historique monumental ceint par les anciens murs du château et de la ville. Le château de Pals est mentionné pour la première fois en 889 sous le nom de Castellarum Aspero Montis (Mont Aspre en catalan, soit « mont rugueux ») uand le roi des Francs Eudes en fait donation. Le second document date de l'année 994 lors d'une autre donation faite par les comtes de Barcelone Raymond Borrell et Ermessende, de Pals et de l'église de Saint-Pierre à l’évêque de Gérone. À la fin du Xe siècle, Pals est la propriété de la famille du chevalier Gausfred Vidal. En 1065, Pals revient sous la domination des comtes de Barcelone, Raimond-Bérenger et Almodis.

Entre 1380 et 1482, plusieurs révoltes paysannes de serfs (appelée « révoltes des semences ») éclatent et culminent avec la guerre civile catalane contre Jean II. À la suite de ce conflit, le château est gravement endommagé et le roi autorise les habitants à en utiliser les pierres pour reconstruire l'église Saint-Pierre et les murs de la ville. Seule une tour est préservée, maintenant connue sous le nom de « tour des Heures ».

En 1501, sous le règne du roi Ferdinand II, Pals devient une municipalité indépendante avec les privilèges d’une ville et le pouvoir de prélever des taxes[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ca) « Histoire de Pals », sur Commune de Pals

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :