Paloma (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paloma
Image illustrative de l’article Paloma (bateau)
Au cap d'Antibes sur la Riviera méditerranéenne de la Côte d'Azur
Type Yacht de luxe
Histoire
Chantier naval Ishikawajima-Harima Heavy Industries (Drapeau du Japon Japon)
Lancement Juin 1965
Statut En service
Équipage
Équipage 17
Caractéristiques techniques
Longueur 65 m hors-tout, 50,5 m entre perp.
Maître-bau 8,8 m
Tirant d'eau 4,75 m
Port en lourd 151 tpl
Tonnage 716 tjb
Propulsion 2 moteurs Diesel de 12 cylindres
Puissance 2 × 750 kW
Vitesse 15 nœuds
Caractéristiques commerciales
Pont 2
Passagers 12
Carrière
Armateur Town Heath Ltd. (Londres)
Affréteur Vincent Bolloré
Pavillon Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
IMO 8981444
Coût 8,5 millions €

Le Paloma (la Colombe, en espagnol) est un yacht de luxe de location de 65 m, sous pavillon britannique, construit en 1965 par le chantier naval japonais Ishikawajima-Harima Heavy Industries, et armé par la compagnie britannique Town Heath Ltd. Il appartient au milliardaire français Vincent Bolloré depuis 2003[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le Paloma est construit en 1965 par le chantier naval japonais Ishikawajima-Harima Heavy Industries, pour l'armateur grecque Basil Goulandris (en)[2], [3],[4] (à l'image du légendaire Christina O de 99 m de 1943 de son rival Aristote Onassis[5], [6]).

L'homme d'affaires milliardaire breton Vincent Bolloré le rachète en 2003 pour 3,5 millions de dollars à la famille Goulandris, pour le faire reconstruire totalement jusqu'en 2004 en palace de luxe flottant de location pour 5 millions € supplémentaires[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « C'est sur le yacht de Vincent Bolloré que se repose Nicolas Sarkozy », capital.fr, 8 mai 2007
  2. « Paloma », sur www.cruiselifestyle.it (consulté en septembre 2020).
  3. « Goulandris collection of Modern masterworks finally revealed in new Athens museum », sur www.theartnewspaper.com (consulté en septembre 2020).
  4. « La collection introuvable de l'armateur Goulandris », sur www.lesechos.fr (consulté en septembre 2020).
  5. « Paloma », sur www.cruiselifestyle.it (consulté en septembre 2020).
  6. « L’exubérance est de retour chez les Grecs », sur www.bilan.ch (consulté en septembre 2020).
  7. « A bord du "Paloma", luxe, calme et volupté pour 200000€ la semaine », sur ladepeche.fr (consulté le 24 mai 2020)
  8. « Paloma », sur www.capital.fr (consulté en septembre 2020).
  9. http://www.liberation.fr/actualite/politiques/252843.FR.php Article de Libération

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]