Pallacanestro Cantù

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantù
Logo du club
Généralités
Nom(s) précédent(s) Vertical Vision Cantù
Oransoda Cantù
Squibb Cantù
Ford Cantù
Bennet Cantù
Date de fondation 1936
Couleurs Blanc et bleu
Salle Palasport Pianella
(3 910 places)
Siège Cantù
Championnat actuel LegA
Président Drapeau : Italie Anna Cremascoli
Entraîneur Drapeau : Italie Stefano Sacripanti
Site web Site Officiel
Maillots
 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Le Pallacanestro Cantù ou Mapooro Cantù est un club italien de basket-ball de la ville de Cantù. il possède un palmarès européen prestigieux avec deux victoires en Coupe des clubs champions en 1982 et 1983, quatre victoires en 1973, 1974, 1975 et 1991 en Coupe Korać - compétition dont il détient le record de victoires - et quatre victoires en Coupe des Coupes en 1977, 1978, 1979 et 1981.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cantù remporte le premier titre de son histoire en remportant le championnat d'Italie de 1968 - le titre est alors désigné à l'issue d'un championnat regroupant douze équipes - sous la direction de Borislav Stanković.

le club du Pallacanestro Cantù connait ses heures de gloires dans les années 1970 et 1980. Sous la direction du président Aldo Allievi, arrivé en 1969, le club développe une politique de formation et accueille les meilleurs jeune du pays au sein d'un collège[1]. La Lombardie domine alors le basket-ball italien avec Pallacanestro Varese, Olimpia Milan, club qui se trouve respectivement à 66 et 48 km.

Cantù brille également sur la scène européenne et remporte son premier trophée avec la Coupe Korać de l'année 1973 en battant en finale le club belge du Racing Basket Antwerp. La même saison Varese remporte la coupe européenne la plus prestigieuse avec la Coupe des Champions. Cantù remporte les deux éditions suivantes de la Coupe Korać, face au Partizan Belgrade puis au FC Barcelone. Cette même année 1975, Cantù remporte son deuxième titre de champion d'Italie à l'issue d'un deuxième tour disputé sous la forme d'un championnat regroupant huit équipes : il devance Varese et Milan.

Après une défaite en demi-finale de la Coupe des Champions face à Varese l'année suivante, le club enrichit son palmarès européen en reportant trois coupe des Coupes, face à KK Radnički Belgrade, Virtus Bologne et Den Bosch. En 1980, c'est Varese qui met un terme à cette série de victoires dans cette compétition en s'imposant en finale, disputée à Milan, sur le score de 82-82 puis 90-88, ce dernier score étant établit à l'issue de prolongation. Cantù remporte son quatrième trophée dans cette compétition en s'imposant 86 à 82 face à Barcelone lors de l'édition suivante.

Le titre de champion d'Italie, obtenu en finale au Sinudyne Bologne, permet à Cantù de disputer la coupe des champions l'année suivante. Le club lombard est opposé au Maccabi Tel-Aviv, tenant du titre européen et qui dispute sa troisième finale consécutive. En l'emportant sur le score de 86 à 80, Cantù remporte sa première victoire dans la plus prestigieuse compétition de clubs en Europe. Il conserve son titre européen l'année suivante dans une finale qui oppose deux clubs de Lombardie : après avoir affronté Varese en finale de la coupe des coupes en 1980, Cantù est cette fois confronté à Milan. La finale, disputée à Grenoble, voit Cantù s'imposer de un point[1].

Après une participation au tour final de la coupe des champions l'année suivante, Cantù doit attendre 1989 pour disputer une nouvelle finale européenne: le club échoue face au Partizan Belgrade en Coupe Korać. deux ans plus tard, Cantù s'impose dans cette mêle compétition face au Real Madrid sur le score de 73-71 puis 95-93.

Le club connait ensuite des moments plus difficile, évoluant deux saisons au niveau inférieur. Revenu dans l'élite, Cantù dispute trois finales de coupe d'Italie en 1997 face à la Virtus Bologne, 2003 face au Benetton Trévise et 2011 face au Mens Sana Siena. Le club remporte une Supercoupe d'Italie en 2003 - lors de la saison 2003-2004 - face à Trévise.

Anciens noms[modifier | modifier le code]

  • Vertical Vision Cantù
  • Oransoda Cantù
  • Squibb Cantù
  • Ford Cantù
  • Bennet Cantù

Palmarès[modifier | modifier le code]

Trophée de la Coupe Korać
Trophée de la Coupe Korać

Trophées[modifier | modifier le code]

Les trophées internationaux remportés sont :

Cantù remporte également des trophées en Italie :

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Bilan saison par saison du Pallacanestro Cantù[3]
Saison Championnat Coupe Italie SuperCoupe Italie Participation européenne
Division Bilan Class. Bilan Playoffs Compétition Résultat
1954-1955 A 8-14 11e
1956-1957 A 7-15 10e
1957-1958 A 12-10 6e
1958-1959 A 13-9 5e
1959-1960 A 12-10 6e
1960-1961 A 12-10 4e
1961-1962 A 14-8 4e
1962-1963 A 14-12 5e
1963-1964 A 14-12 4e
1964-1965 A 12-10 4e
1965-1966 A 12-10 5e
1966-1967 A 11-11 5e
1967-1968 A 18-4 1e
Champion d'Italie
1968-1969 A 11-11 6e Huitième de finale Coupe des clubs champions Tour de quart de finale
1969-1970 A 11-11 6e Huitième de finale
1970-1971 A 16-6 3e Demi-finale
1971-1972 A 18-4 3e Demi-finale
1972-1973 A 21-5 3e Demi-finale Coupe Korać Vainqueur
1973-1974 A 22-4 3e Quart de finale Coupe Korać Vainqueur
1974-1975 A1 22-4 2e 12-2 Champion d'Italie
1er Poule championnat
Coupe Korać Vainqueur
1975-1976 A1 17-5 2e 9-5 3e
Poule championnat
Coupe des clubs champions Demi-finale
1976-1977 A1 15-7 3e 6-3 Demi-finale
(1-2 face Sinudyne Bologne)
Coupe des coupes Vainqueur
1977-1978 A1 17-5 2e 6-3 Demi-finale
(1-2 face Sinudyne Bologne)
Coupe des coupes Vainqueur
1978-1979 A1 16-10 3e 0-2 Quart de finale
(0-2 face Arrigoni Rieti)
Coupe des coupes Vainqueur
1979-1980 A1 18-8 5e 4-3 Finale
(0-2 face Sinudyne Bologne)
Coupe des coupes Finaliste
1980-1981 A1 22-10 3e 6-3 Champion d'Italie
(2-1 face Sinudyne Bologne)
Coupe des coupes Vainqueur
1981-1982 A1 19-13 4e 1-2 Quart de finale
(1-2 face Sinudyne Bologne)
Coupe des clubs champions Vainqueur
1982-1983 A1 21-9 4e 3-3 Demi-finale
(1-2 face Pallacanestro Banco Roma)
Coupe des clubs champions Vainqueur
1983-1984 A1 18-12 4e 2-3 Demi-finale
(0-2 face Simac Milano)
Quart de finale Coupe des clubs champions Tour final
1984-1985 A1 16-14 6e 3-2 Quart de finale
(1-2 Berloni Torino)
Huitième de finale Coupe Korać Tour de quart de finale
1985-1986 A1 22-8 2e 4-4 Demi-finale
(0-2 face Mobilgirgi Caserta)
Quart de finale
1986-1987 A1 21-9 2e 2-2 Demi-finale
(0-2 face Mobilgirgi Caserta)
Quart de finale Coupe Korać Tour de quart de finale
1987-1988 A1 20-10 3e 2-3 Demi-finale
(0-2 face Tracer Milano)
Quart de finale Coupe Korać Tour de quart de finale
1988-1989 A1 17-13 10e 1-2 Huitième de finale
(1-2 face Arimo Bologna)
Quart de finale Coupe Korać Finaliste
1989-1990 A1 19-11 3e 2-3 Demi-finale
(0-2 face A.Ranger Varese)
Quart de finale
1990-1991 A1 17-13 6e 3-3 Quart de finale
(1-2 face Knorr Bologna)
Quart de finale Coupe Korać Vainqueur
1991-1992 A1 19-11 5e 3-2 Quart de finale
(1-2 face Knorr Bologna)
Quart de finale Coupe Korać Demi-finale
1992-1993 A1 17-13 5e 4-2 Demi-finale
(0-2 face Knorr Bologna)
Quart de finale Coupe Korać Demi-finale
1993-1994 A1 11-19 12e 5-5 3e Play out Quart de finale Ligue des champions 1er tour
1994-1995 A2 23-11 3e 5-5 Finale
(2-3 face Blu Club Milano)
Huitième de finale
1995-1996 A2 25-7 1e 6-0 Accession en A1
(3-0 face Pall. Reggiana R.Emilia)
Seizième de finale
1996-1997 A1 12-14 8e 2-3 Quart de finale
(0-3 face Benetton Trevise)
Finaliste
1997-1998 A1 9-17 10e 1-2 Huitième de finale
(1-2 face Fontanafredda Siena)
Huitième de finale
1998-1999 A1 10-16 8e 0-2 Huitième de finale
(3-4 face Termal Imola)
Huitième de finale Coupe d'Europe Huitième de finale
1999-2000 A1 10-20 15e
2000-2001 A1 12-22 16e
2001-2002 A 27-9 4e 5-3 Demi-finale
(2-3 face Skipper Bologna)
Quart de finale
2002-2003 A 25-9 3e 1-3 Quart de finale
(1-3 face Skipper Bologna)
Finaliste
2003-2004 A 20-14 6e 0-3 Quart de finale
(0-3 face Benetton Trevise)
Demi-finale Vainqueur
2004-2005 A 22-12 5e 0-3 Quart de finale
(0-3 face Armani J. Milano)
Demi-finale Coupe ULEB 1er tour
2005-2006 A 12-22 14e FIBA EuroCup 2e tour
2006-2007 A 17-17 8e 0-3 Quart de finale
(0-3 face Montepaschi Siena)
2007-2008 A 17-17 7e 1-3 Quart de finale
(1-3 face Lottomatica Roma)
2008-2009 A 14-16 9e Quart de finale
2009-2010 A 17-11 4e 3-5 Demi-finale
(0-3 face Montepaschi Siena)
Quart de finale
2010-2011 A 22-8 2e 7-5 Finaliste
(1-4 face Montepaschi Siena)
Finaliste
Montepaschi Siena
Eurocoupe 1er tour
2011-2012 A 21-11 3e 2-3 Quart de finale
2-3 face à Pesaro
Finaliste
Montepaschi Siena
Finaliste
Montepaschi Siena
Euroligue Top 16
20121-2013 A 17-13 7e 7-7 Demi finale
3-4 face à Rome
Quart de finale
Rome
Vainqueur
Montepaschi Siena
Euroligue Premier tour

Personnalités historiques[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Pierluigi Marzorati, considéré comme l'un des meilleurs meneurs du basket-ball européen - il détient le record de sélection en équipe d'Italie et est élu au FIBA Hall of Fame en 2007[4] - est le joueur totalisant le plus de points pour le club de Cantù avec 8 657 points[5]. Il détient également les records du nombre de passes, 1 201, et d'interceptions avec 1 139. Il est également le deuxième rebondeur de l'histoire du club avec 1 664 prises[5]. Ces records s'expliquent également par sa grande fidélité au club : il est le joueur ayant disputé le plus de parties avec celui avec 693.

Marzorati évolue durant sa carrière avec deux autres personnalités historiques du club : Carlo Recalcati, qui évolue en tant que joueur durant la période 1962-1979 - 434 rencontres en 17 saisons, troisième total du club[5] - puis occupe le poste d'entraîneur de 1984 à 1990. Le second est Antonello Riva, deuxième total de nombre disputé avec 484[5] et deuxième marqueur de l'histoire du club avec 8 492[5].

Entraineurs[modifier | modifier le code]

Arnaldo Taurisano est l'entraîneur qui dirige le plus de rencontre du club de Cantù avec 288 rencontres de championnat disputées en dix saisons, avec un total de 208 victoires, record du club dont il est également le possesseur. Il est également l'entraîneur possédant le meilleur pourcentage de victoire avec 72,2 %[5].

Deux entraîneurs sont désignés meilleur entraîneur du championnat depuis la saison 1993-1994 : Stefano Sacripanti en 2002, puis Andrea Trinchieri à deux reprises, en 2010 et 2011[6].

Entraîneurs de Pallacanestro Cantù[3]
Nom Période
1954-1955 Larry Strong
1956-1958 Isidoro Marsan
1958-1960 Gianni Corsolini
1960-1962 Vittorio Tracuzzi
1962-1965 Gianni Corsolini
1965-1966 Arnaldo Taurisano
1966-1969 Borislav Stanković
1969-1979 Arnaldo Taurisano
1979-1982 Valerio Bianchini
1982-1983 Giancarlo Primo
1983-1984 Gianni Asti
1984-1990 Carlo Recalcati
1990-1993 Fabrizio Frates
Nom Période
1993-1994 Antonio Díaz-Miguel
1993-1994 Bruno Arrigoni
1994- Giancarlo Sacco
1995-1996 Bruno Arrigoni
1995–97 Gianfranco Lombardi
1997 Virginio Bernardi
1997-1998 Massimo Magri
1998-1999 Fabrizio Frates
1999-2000 Franco Ciani
2000-2007 Stefano Sacripanti
2007-2009 Luca Dalmonte
2009-2013 Andrea Trinchieri
Depuis 2013 Stefano Sacripanti

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pascal Legendre, « Une légende vivante », Basket News, no 579,‎ 14 novembre 2011, p. 27
  2. Disputé lors de saison 2003-2004 et 2012-2013.
  3. a et b « Cantu », LegA (consulté le 11 août 2013)
  4. « Pierluigi MARZORATI », sur halloffame.fiba.com (consulté le 17 décembre 2011)
  5. a, b, c, d, e et f [PDF](it) « Allenatori », sur legabasket.it (consulté le 17 décembre 2011)
  6. (it) « Serie A, l'mvp è Omar Thomas Trinchieri allenatore dell'anno », sur gazzetta.it (consulté le 17 décembre 2011)