Palazzo della Ragione de Padoue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais de la Raison de Padoue
Palazzo della Ragione
Palazzo della Ragione Padua Fassade.jpg

Vue depuis la Piazza delle Erbe (place aux Herbes)

Présentation
Type
Palais
Destination initiale
Siège de l'administration et des tribunaux de la ville
Style
XIIIe siècle
Construction
1218
Fin de construction
1306
Statut patrimonial
Bien culturel en Italie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Piazza delle ErbeVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

Le palais de la Raison[1] de Padoue (Le Palazzo della Ragione en italien) est un palais de la ville de Padoue, l'ancien siège de l'administration et des tribunaux de la ville.

Le Salone : la plus grande salle suspendue du monde.

Historique[modifier | modifier le code]

Le palais de la Raison fut construit en 1218, puis surélevé en 1306 par Giovanni degli Eremitani qui lui donna sa couverture caractéristique en forme de toit en carène.

Description[modifier | modifier le code]

L'étage supérieur est occupé par « la plus grande salle suspendue au monde », le Salone (le Salon) : longueur 81 m, largeur 27 m, hauteur 27 m, englobant ainsi un volume intérieur de 40 000 m3 environ. Le plafond est une immense voûte de charpente apparente sans colonnes de soutien.

Les fresques originelles, attribuées à Giotto, ont été détruites par un incendie en 1420. Le Salone fut alors orné d'un ensemble de fresques réalisées de 1425 à 1440, qui forment un cycle grandiose sur le thème de l'astrologie, sur une étude de Pietro d'Abano.

Le salon conserve un gigantesque cheval de bois, copie du monument Renaissance de Gattamelata de Donatello, ainsi que deux sphinx d'Égypte rapportés au XIXe siècle par Giovan Battista Belzoni. Récemment, dans un angle du Salon a été exposé un pendule de Foucault, soulignant l'importance que Padoue a toujours attachée aux découvertes scientifiques.

Dans le salon est conservée la pietra del Vituperio, obligeant, avant l'instauration du pilori, les débiteurs peu scrupuleux de battre leur coulpe en public par trois fois.

Le palais de la Raison aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Le palais sépare les deux grandes places aux Herbes et aux Fruits (piazza delle Erbe, piazza dei Frutti), où se rassemblent les commerçants de la région. Sous le salon ont été aménagées deux immenses galeries marchandes parallèles qui accueillent principalement des commerces d'alimentation.

Enfin, le palais de la Raison n'a pas oublié sa fonction d'antan, puisqu'il est physiquement relié, à l'est, à l'actuel hôtel de ville.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :