Palais du Tōgū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 28 janvier 2019 à 22:29 et modifiée en dernier par Chaoborus (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Le palais du Tōgū (東宮御所, Tōgū-gosho?, palais du prince héritier[1]) qui se trouve dans la propriété d'Akasaka à Akasaka (Tokyo), est la résidence officielle du prince héritier Naruhito, de la princesse héritière Masako Owada et de leur fille, la princesse Aiko de Toshi.

L'endroit était auparavant le palais Ōmiya (大宮御所, Ōmiya-gosho?), résidence de l'impératrice Teimei, la consort de l'empereur Taishō. Après sa mort au palais en 1951, le site du palais est converti en résidence pour le prince héritier.

Traditionnellement, le prince héritier a pour habitude de résider dans le palais d'Akasaka, avant de passer au plus moderne et plus petit palais d'Orient. Le chambellan du palais est responsable de l'entretien et de l'organisation du palais (東宮侍従, Tōgū-jijū). Le chambellan en chef auprès du prince héritier est le chef de la maison de celui-ci et relève de la maison impériale du Japon.

Notes et références

Source de la traduction