Palais du Bargello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
palais du Bargello
Palazzo del Bargello
Il Bargello.jpg

Les façades et la tour.

Présentation
Nom local
Palazzo del Bargello
Type
palais fortifié
Style architectural
médiéval
Architecte
Date de construction
1255
Destination initiale
siège de la police de la ville et du Podestat
puis prison
Propriétaire
Commune de Florence
Destination actuelle
Géographie
Pays
Région
Ville
Localisation
Coordonnées

Le Bargello est un palais de Florence construit en 1255, qui fut au Moyen Âge et à la Renaissance le siège de la police de la ville et de son capitaine du peuple.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le palais du Bargello s'appelle d'abord palais Pretorio. Selon Vasari, il est bâti au milieu du XIIIe siècle par Lapo Tedesco, père d'Arnolfo di Cambio, pour le Podestat. Il est ensuite agrandi. Au XVe siècle, Cosme l'Ancien exige qu'on peigne sur sa façade le portrait des nobles pendus pour s'être opposés à lui. De 1502 à 1574, il abrite le Conseil de justice et les juges de la Ruota. Par la suite, il est transformé en prison publique.

Lorsqu'il fut arrêté, le lundi 9 avril 1498, c'est au Bargello que Savonarole fut emmené pour y être interrogé et torturé.

En 1840, on découvre dans la chapelle du palais un portrait de Dante peint par Giotto, ce qui relance l'intérêt pour le bâtiment, qui est restauré. En 1859, un décret royal voue le palais à accueillir un musée sur la civilisation toscane. Le 22 juin 1865, le musée est inauguré sous le nom de Musée national du Bargello, qu'il a conservé de nos jours.

La cour intérieure et l'escalier monumental menant à la loggia Verone.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Musée national du Bargello.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]