Palais de la Chancellerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’architecture ou l’urbanisme image illustrant Rome
Cet article est une ébauche concernant l’architecture ou l’urbanisme et Rome.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Cour intérieure du palais

Le palais de la Chancellerie, ou palazzo della Cancelleria, à Rome, construit à l'initiative du cardinal Riario, est attribué à Andrea Bregno, et à Bramante pour la cour intérieure. Il est situé sur le cours Victor-Emmanuel II, non loin de la piazza Navona. Il date de la fin du XVe siècle : sa construction a eu lieu de 1485 à 1517.

Le palais abrite depuis 1870 les bureaux de la chancellerie apostolique ainsi que ceux de l'Académie pontificale romaine d'archéologie. Appartenant au Vatican, il bénéficie de l’extraterritorialité.

Les colonnes des arcades proviennent de la basilique primitive Saint-Laurent-de-Damas (la basilique San Lorenzo in Damaso, reconstruite et intégrée au palais). Le palais abrite notamment la célèbre Sala dei Cento Giorni dont les splendides fresques sont dues au pinceau de Vasari. Ayant échappé à un incendie en 1940, les fresques illustrent diverses scènes de la vie du pape Paul III. Le palais abrite également la célèbre cappella del Pallio, dont les fresques sont dues à Francesco Salviati.

Le pape Paul III - Sala dei Cento Giorni (détail) - Palais de la Chancellerie apostolique

Bibliographie[modifier | modifier le code]