Palais de Leh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Namgyal Tsemo
Image illustrative de l’article Palais de Leh
Le Namgyal Tsemo en 2008
Type Fort
Dzong du Tibet
Propriétaire initial Dynastie Namgyal du Ladakh
Destination initiale Place forte
Coordonnées 34° 09′ 59″ nord, 77° 35′ 11″ est
Pays Drapeau de l'Inde Inde

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Namgyal Tsemo

Le Palais de Leh (tibétain : གླེ་ཆེན་དཔལ་མཁར།, Wylie : gle chen dpal mkhar) surplombe la ville Ladakhi himalayenne de Leh. Le palais a été construit par le Roi Sengge Namgyal dans la première partie du XVIIe siècle, mais a été abandonné par la suite quand les forces Dogra ont contrôlé le Ladakh vers la moitié du XIXe siècle.

Il ne faut pas confondre le palais de Leh et le Namgyal Tsemo qui le surplombe, ce dernier ayant été construit par Tashi Namgyal à la fin du XVIe siècle.

La famille royale a déménagé au Palais de Stok. Le Palais de Leh à une hauteur de neuf étages ; c'était dans les étages supérieurs qu'était logée la famille royale, les pièces des écuries et les magasins étant situés dans les étages inférieurs. Le palais, en ruine, est actuellement restauré par le Archaeological Survey of India. Le palais est ouvert au public et le toit offre une vue panoramique de Leh et des secteurs environnants. La montagne de Stok Kangri de la chaîne de montagne du Zanskar est visible à travers la vallée de l'Indus au sud, avec la chaîne de montagne du Ladakh s'élevant derrière le palais au nord[1].

Les ruines du Palais de Leh.
Interieur

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Staff, « Monuments of India : Leh Palace », iloveIndia.com (consulté le 4 février 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :