Palais consulaire d'Alger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Palais consulaire
19 juin 1916.jpg
Le palais consulaire à Alger.
Présentation
Type
Destination initiale
Chambre de commerce d'Alger
Destination actuelle
Style
Architecte
Construction
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

Le palais consulaire est un édifice de style néoclassique, construit en 1889 par l’architecte Henri Petit[1]. Il abrite la chambre algérienne de commerce et d'industrie (CACI)[2]. Il est situé à Alger-Centre.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'édifice de forme parallélépipède inauguré le 9 janvier 1892. Érigé sur 4 niveaux, le bâtiment épouse la nature urbaine. Les arcades de la façade principale, qui permet des échappées visuelles sur la mer, ouvrent sur un grand vestibule revêtu de mosaïque qu’éclairent trois verrières circulaires dans le comble. Aux murs et calottes des plafonds des salles, richement décorés de moulures, viennent s’ajouter des éléments architectoniques, dont certains servent de supports. La sculpture nous rappelle le caractère de l’activité commerciale de cette bâtisse à l’aspect monumental[3].

Lors du séisme du 21 mai 2003, l’édifice a été fortement secoué, causant des infiltrations d’eau suite aux fissures dans certaines parties et l’arrachage de pans du plafond central richement mouluré. Depuis, des travaux de restauration ont été menés par un spécialiste du musée de Tipaza pour réhabiliter les œuvres d’art et les remettre à leur endroit.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]