Palais Ephrussi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Palais Ephrussi
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Patrimonialité
Denkmalgeschütztes Objekt (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées
Le palais Ephrussi sur le Ring.

Le palais Ephrussi est un palais urbain de style néo-Renaissance construit à la fin du XIXe siècle sur le Ring de Vienne (Autriche) pour le compte de la famille Ephrussi. Il est l'œuvre de Theophil Hansen et la décoration intérieure a été effectuée par le peintre Christian Griepenkerl.

Le palais se situe près du Schottenstift dans le 1er arrondissement (Innere Stadt). Il fait face à l'université de Vienne et au siège historique du Credit Anstalt-Bankverein. Un peu plus au nord-ouest, se dresse la façade néogothique de l'église votive.

Le bâtiment haut de cinq étages a été réalisé dans le style historique du Gründerzeit en 1872-1873, dans le cadre de l'extension du Ring sur le tracé de l'ancienne enceinte de Vienne. Le commanditaire est Ignaz von Ephrussi (1829-1899), banquier et collectionneur d'art, qui tenait à ce que le palais dispose d'une surface de commerce au rez-de-chaussée, tandis que les pièces résidentielles de sa famille sont situées au bel étage. Le grand architecte Theophil Hansen (1813-1891), d'origine danoise, a également conçu les plans du bâtiment du Parlement autrichien, du Musikverein, de la Bourse de Vienne et du Heinrichshof.

Après l’Anschluss d'Autriche au Troisième Reich en 1938, le palais est « aryanisé » et utilisé par l’Amt Rosenberg. Les membres de la famille Ephrussi ont été contraints de fuir pour sauver leur vie. Bien que le bâtiment fut restitué à Elisabeth de Waal, née Ephrussi (1899-1991) en 1950, presque tout le mobilier et des œuvres d'art inestimables furent définitivement perdus. L'histoire de cet édifice est relatée par l'auteur britannique Edmund de Waal, petit-fils d'Elisabeth de Waal, [1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Edmund De Waal, La Mémoire retrouvée, Albin Michel, 2011. 416 p. [The Hare With Amber Eyes. A Hidden Inheritance, Londres, Random House, 2010] : cet ouvrage relate l'histoire des Ephrussi, marchands de blé originaires d’Odessa et devenus banquiers, ainsi que de leur collection sauvée de 264 netsukes. Recension en ligne par Ivan Jablonka.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :