Palais Caraffa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Palais Caraffa
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Patrimonialité
Localisation
Adresse
2-4 rue Chanoine-LetteronVoir et modifier les données sur Wikidata
Bastia, Haute-Corse
Flag of France.svg France
Coordonnées
Façade du Palazzu Caraffa

Le palais Caraffa, en corse Casa Caraffa ou Palazzu Caraffa, est un bâtiment situé dans le centre historique de Bastia, au bas de la rue du Chanoine-Letteron (carrughju Drittu), dans le quartier de Terra Vechja.

C'est une maison patricienne ayant appartenu à la famille Bronzini de Caraffa. Elle appartient depuis 2002 à la commune de Bastia[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La façade de la maison (ou palais) Caraffa est la plus de Bastia. À l'origine il s'agissait d'une maison bourgeoise, construite en 1612 par la famille Petroni. Vers 1680 la maison Petroni fut utilisée comme soubassement d'une importante maison construite pour Anton Bastiano Caraffa, riche notable bastiais.

Le palais est agrandit en 1775 par Giovan Battista de Caraffa, qui était maire de Bastia en 1789.

Un jardin botanique a été aménagé en 1865.[2]

Cédée en 2002 par la famille Bronzini de Caraffa à la municipalité bastiaise, il est prévu qu'elle soit restaurée en 2020[1].

Le palais Caraffa situé au bas du Carrughju Dirittu

Description[modifier | modifier le code]

Entrée du n°4 de la rue du Chanoine-Letteron

Au rez-de-chaussée se trouvaient des boutiques, des caves et une tannerie. Au premier étage logeaient commerçants et employés.

Au troisième niveau sont situés les appartements de réception, spacieux et voûtés. C'est à cet étages que l'on trouve également les balcons maçonnés. Depuis le portail du n°2 on accède directement à cet étage par un grand escalier d'honneur.

Balcon du palais Caraffa

La pièce la plus remarquable est un grand salon dont la voûte est peinte en trompe-l'œil. On y trouve également une des plus belles bibliothèques privées de la ville.

On trouve également une chapelle, décorée vers 1770.

Côté rue on trouve plusieurs pièces, dont le salon Wurtenberg, du nom du duc Ludwig von Wurtenberg qui fut l'hôte de la famille en 1741[2].

À voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le palais Caraffa va enfin être restauré », sur Corse Matin, (consulté le 16 février 2021)
  2. a et b Jean-Baptiste Raffalli, Fernande Maestracci et Max Boulmer, Bastia : musées, monuments, promenades, Monum - Ed. du patrimoine, (ISBN 2-85822-697-0 et 978-2-85822-697-9, OCLC 717275677, lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :