Palais Černín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Palais Černín
Praha, Hradčany, Černínský palác 02.jpg
Nom officiel
(cs) Černínský palácVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Capitale
Districts
Districts
Unité cadastrale en République tchèque
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Palais, bâtiment gouvernemental (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut patrimonial
Histoire
Architecte
Palais Černín.

Le palais Černín (en tchèque : Černínský palác) est un palais baroque situé à Prague, en République tchèque. Le bâtiment s'élève à environ quatre cents mètres de l’entrée du château de Prague, sur la place Notre-Dame de Lorette dans le quartier de Hradcany.

Historique[modifier | modifier le code]

Dans les années 1660, la construction de l’édifice fait l'objet d’une commande du diplomate Humprecht Jan Černín de Chudenice (cs), ambassadeur impérial des Habsbourgs à Venise et à Rome.

Le palais, le plus grand des palais baroques de Prague, est depuis 1934 le siège du ministère des Affaires étrangères (en). À compter de , à la suite de l'invasion allemande violant les accords de Munich, il accueille le siège du protectorat de Bohême-Moravie, et notamment les bureaux du Reichsprotektor (en français : « protecteur (ou gouverneur) ») Konstantin von Neurath de 1938 à 1943 et du Stellvertretender Reichsprotektor (en français : « vice-protecteur (ou vice-gouverneur) ») Reinhard Heydrich de 1941 à 1942, ainsi que de leurs successeurs respectifs jusqu'en 1945.

Le palais, et ses jardins (Černínská zahrada (cs)), sont depuis le protégés comme monument culturel.

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :