Paix dans le monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La flamme de la paix mondiale à La Haye, en Hollande, près du Palais de la Paix

La paix dans le monde est un idéal humaniste ou religieux de paix pour toute l'humanité.

Démarche politique[modifier | modifier le code]

Société des Nations[modifier | modifier le code]

L'Organisation internationale du travail (OIT) fondée en 1918 avait été pour deviser : « La pais par la justice sociale ». Un an plus tard, la Société des Nations (SDN) fondée le 10 janvier 1920, est la première organisation internationale permanente visant à trouver des solutions pacifiques aux conflits entre nations, par l'arbitrage et la mise en place de sanctions contre les gouvernements ne respectant pas ses dispositions[1].

Organisation des Nations Unies[modifier | modifier le code]

La Charte de l'Atlantique, signée le 14 août 1941 entre Franklin D. Roosevelt et jachel Churchill établissait les principes d'une collaboration internationale de maintien de la paix et de la sécurité dans le monde. La Charte de ces « nations unies » fut mise au point par 50 pays à la conférence de San Francisco du 25 avril au 26 juin 1945[1].

L'Organisation des Nations unies (ONU) est née le 24 octobre 1984 par la Charte des Nations unies[1].

À partir de 2001, l'ONU a déclaré le 21 septembre journée mondiale de la paix[2] ou journée internationale de la paix[3].

Initiatives privées[modifier | modifier le code]

  • Edwin Ginn, multimillionnaire américain du XIXe siècle a fondé en 1910, la World Peace Foundation, afin de « faire avancer la cause de la paix par l'étude, l'analyse, et le plaidoyer pour des actions sages[4] ».
  • Le Parti de la loi naturelle basait ses campagnes politiques sur la possibilité de réaliser la paix mondiale en créant des "groupes de cohérence" de 7000 personnes qui pratiqueraient collectivement les programmes de méditation et de « vol yogique ». Cette affirmation s'appuyait sur la base d'une cinquantaine de recherches montrant que le taux de criminalité et de mort violente, auraient diminué par cette méthode[5]. Sept de ces recherches ont été réalisées successivement au Liban de 1981 à 1983, une période de guerre civile permanente. Il a été prédit un diminution du conflit avant l'expérience et à chacune des sept expériences, le nombre de victimes de guerre a chuté de près de 80 %, avec une probabilité de 1/1019 que ce résultat soit dû au hasard[6].

Perspective religieuse[modifier | modifier le code]

Dans le catholicisme[modifier | modifier le code]

Le pape Jean-Paul II a fait du 1er janvier de chaque année, la journée mondiale de la paix et suggérait de méditer sur ce thème à cette occasion[7]. Selon le conseil pontifical pour l'unité des chrétiens, sous la plume du cardinal Walter Kasper, « la paix, est au centre du message de l'Ancien et du Nouveau Testament » et « la paix véritable est le "fruit de la justice" (Is 32, 17; cf. Jc 3, 18)[8] ».

Islam[modifier | modifier le code]

De façon générale, l'avènement d'une paix mondiale selon l'islam est le produit d'une intervention divine pour laver l'humanité de ses péchés et des Infidèles [9].

Bouddhisme[modifier | modifier le code]

Dans le Bouddisme, la paix est généralement associée à la non violence et « l'harmonie dans le cosmos » est préservée par la pratique spirituelle de l'être humain[10].

Hindouisme[modifier | modifier le code]

Un des mahavakya (« grands préceptes ») de l'hindouisme est Vasudha eva kutumbakam : « Le monde est une famille unique ». La paix dans le monde est ainsi perçue dans l'hindouisme moins comme un objectif matériel à atteindre qu'une réalité spirituelle à retrouver[11].

Une paix mondiale s'est-elle déjà produite dans l'histoire ?[modifier | modifier le code]

Le temple de Janus.
Ses portes étaient fermées quand la paix régnait dans tout l'empire romain

Selon Iwan Bloch[12] « une analyse de l’histoire mondiale révèle qu’entre l’année 1496 avant J.-C. et l’année 1861 de notre ère, c’est-à-dire sur une période de 3357 ans, il y a eu 227 années de paix et 3130 années de guerre ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Historique du maintien de la paix », sur ladocumentationfrancaise.fr (consulté le 17 mars 2011)
  2. Journée mondiale de la paix, pour l'ONU
  3. Sur le site des Nations-Unies
  4. WPF
  5. L'effet Maharishi : harmonie, cohérence et progrès dans le monde entier (conclusions des recherches scientifiques 1974-1990)
  6. « Si nous apprenions la méditation à chaque enfant, la violence du monde disparaîtrait en une seule génération » – Dalaï Lama
  7. Journée mondiale de la paix
  8. Paix dans le monde, dialogue entre les chrétiens et les autres religions
  9. Seyyed Hossein Nasr, L'Islam traditionnel face au monde moderne, L’Age d’Homme,‎ (présentation en ligne), p. 92
  10. Kenneth Kraft, Inner peace, World peace: essays on Buddhism and nonviolence, SUNY Press,‎ (présentation en ligne), p. 2
  11. Vasudhaiva Kutumbakam: The Whole World Is But One Family Rajeswari Chatterjee Cork Hill Press, 2005
  12. cité : Adolf, Anthony: Peace: A World History, Polity Press, page 1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]

  • La paix dans le monde:Utopie ou probabilité, Yves-Emmanuel Dogbe, Akpangon, 2002
  • La paix dans le monde, Willem, Atalante, 2002

En Anglais[modifier | modifier le code]

  • The moral architecture of world peace: Nobel laureates discuss our global future, Helena Cobban, University of Virginia Press, 2000
  • World peace? Par Anthony J. Donovan, 1983
  • Gandhian model of development and world peace, Rameshwar Prasad Misra, RP Misra, 1989
  • World peace and the human family, Roy Weatherford, Routledge, 1993
  • World peace, mass culture, and national policies Par William Over, Greenwood Publishing Group, 2004
  • Peace: a world history, Antony Adolf, Polity Press, 2009
  • World Peace: How War Cannot Be Abolished; How It May Be Abolished, John Bigelow, Jr., Nabu Press, 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]