Paiwan (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paiwan
Pays Taïwan
Région Sud
Nombre de locuteurs 66 100 (2002)
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 pwn
IETF pwn

Le paiwan est la langue parlée par le peuple Paiwan originaire de Taïwan. C'est un groupe de dialectes rattaché à la famille des langues austronésiennes, dans le sous-groupe des langues formosanes.

Localisation géographique[modifier | modifier le code]

Le paiwan est parlée dans l'extrémité sud de l'île de Formose. Le nombre de locuteurs est estimé à 66 000[1].

Classification[modifier | modifier le code]

Distribution des langues formosanes. La région où le paiwan est parlé est représentée en rouge foncé.

Le paiwan fait partie de la famille des langues austronésiennes qui regroupe plus de 1 200 langues et qui est parlée dans une aire allant de Taïwan à la Nouvelle-Zélande et de Hawaii et l’île de Pâques jusqu'à Madagascar.

Il faut distinguer le paiwan des langues paiwaniques » qui sont au nombre de deux :

  • le papora, qui est une langue éteinte,
  • Le kulon, qui en 2000, n'avait plus qu'un seul locuteur, alors âgé de 86 ans[2].

Dialectes[modifier | modifier le code]

Le paiwan compte trois dialectes dénommés selon leur répartition géographique : un dialecte septentrional, un dialecte central et un dialecte méridional. Ils se différencient dans leur phonologie. Exemples[3] :

  • sang : djamuq (central et méridional); damu’ (septentrional).
  • jouer : kivangvang (central et septentrional) ; ’ivangvang (méridional).

Écriture[modifier | modifier le code]

Comme les autres langues minoritaires de Taïwan, le paiwan est doté d'une écriture basée sur l'alphabet latin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chen 2009, p.194.
  2. Li Jen-Kuei, 2000[précision nécessaire]
  3. Chen 2009, p.198.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Chun-Mei Chen, « Documenting Paiwan phonology: issues in segments and non-stress prosodic features », Concentric: Studies in Linguistics, vol. 35, no 2,‎ , p. 193–223 (lire en ligne).
  • (en) Raleigh Ferrell, Paiwan dictionary, Canberra, Department of Linguistics, Research School of Pacific Studies, Australian National University, coll. « Pacific Lingustics / C » (no 73), (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :