Paik Sun-yup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paik Sun-yup
Baik sun yup 1952.jpg
Paik Sun-yup en 1952.
Fonctions
Ambassadeur de Corée du Sud au Canada (d)
-
Ambassadeur de Corée du Sud en France (d)
-
Ambassadeur de Corée du Sud à Taïwan (d)
-
Ambassadeur
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (98 ans)
NampoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
백선엽Voir et modifier les données sur Wikidata
Romanisation révisée
Baek Seon-yeopVoir et modifier les données sur Wikidata
McCune-Reischauer
Paek SŏnyŏpVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour
Korea National Defense University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grade militaire
Conflit

Paik Sun-yup
Hangeul 백선엽
Hanja 白善燁
Romanisation révisée Baek Seon-yeop
McCune-Reischauer Paek Sŏnyŏp
Paik Sun-yup le .

Paik Sun-yup (hangeul : 백선엽 ; hanja : 白善燁), né le 23 novembre 1920, est le premier général quatre étoiles de la Corée du Sud. Il a d'abord servi le Mandchoukouo puis la Corée du Sud, notamment pendant la guerre de Corée. Après sa retraite de l'armée en 1960, il a été nommé ambassadeur à Taïwan (1960), en France (1961) au Canada (1965) puis ministre des Transports (1969-1971).

Biographie[modifier | modifier le code]

Paik est né dans l'arrondissement de Kangso près de Nampo (actuelle Corée du Nord) alors que la Corée avait été annexée par le Japon. Sa mère étant devenue veuve, il grandit très pauvrement. La famille déménage à Pyongyang en 1925. Paek Sun-yup reçoit d'abord une formation à l'école normale de Pyongyang pour devenir enseignant. Après 1939, il rentre à l'académie militaire du Mandchoukouo. Devenu officier, il sert dans la force spéciale de Gando pour réprimer les guérillas communistes et les mouvements anti-japonais. De 1944 à 1945, il participe à la campagne japonaise en Chine du Nord.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Paik revient à Pyongyang. Cependant, il doit fuir vers le sud dès décembre 1945 à cause de la montée en puissance des communistes. En zone sud, il est nommé lieutenant dans les forces de gendarmerie, l'entité qui est à la base de la création de l'armée sud-coréenne. Il y participe à la formation de l'armée, à la répression des soulèvements communistes et à la purge des gauchistes dans l'armée. Il joue ensuite un rôle important dans la guerre de Corée ce qui lui vaut d'être promu en janvier 1953 au rang de général quatre étoiles. Il prend sa retraite de l'armée en mai 1960 juste après le renversement du président Syngman Rhee et entame alors une carrière d'ambassadeur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Paik Sun Yup, From Pusan to Panmunjom, Riverside, Brassey Inc., 1992 (ISBN 0-02-881002-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]