Pagne wax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Femmes portant le wax, Afrique de l'Ouest.
Portraits de Modibo Keïta sur un pagne wax malien des années 1960.

Un pagne wax est un type de pagne africain confectionné en wax (de l'anglais wax, « cire »), un tissu de qualité supérieure imprimé utilisé notamment en Afrique de l'Ouest.

La technique du pagne wax s'inspire des batiks javanais, réalisés avec des cires hydrophobes. Les premiers tissus de ce style ont d'ailleurs été rapportés par des mercenaires ghanéens travaillant en Indonésie pour les Britanniques et les Hollandais. La création et le tissage de ces pagnes ont donné lieu à une véritable industrie, les originaux ayant été produits en Hollande (real Dutch wax). Il existe des versions imprimées (faux-wax) très dynamiques en Côte d'Ivoire notamment. Dans ce pays, le pagne wax porté par les femmes est un véritable miroir social, véhiculant des "messages qui se situent entre l’identité culturelle de celle qui porte le pagne et l’affirmation de la « néo-africaine », entre sa position sociale et son milieu. Prenant acte de sa présence au quotidien, le pagne peut être vu comme un véritable média et, pour qui sait « lire » ses messages, servir de moyen d’information sur les « événements du jour »"[1].

Ils varient selon les pays, les années, les dessins, les teintes, leurs combinaisons, ou « variantes »[2]. Les motifs, parfois humoristiques ou populaires (images de héros de série télévisée, formules chocs…), en sont dessinés par des artistes burkinabés, maliens, ivoiriens principalement.

Marque[modifier | modifier le code]

  • Julius Holland Wax
  • ABC Wax
  • Woodin

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Raoul Germain Blé, « Le pagne », Communication, vol. 30, no 1,‎ (DOI 10.4000/communication.3026).
  2. Claude-Hélène Perrot, Togo-Bénin, AFERA éditions, , p. 70.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Raoul Germain Blé, « Le pagne. Outil de communication en Côte d'Ivoire », dans la revue Communication [En ligne], vol. 30/1, 2012, mis en ligne le . Page consultée le . [lire en ligne]
  • Tanella Boni, « Le wax et les langages du corps », in Que vivent les femmes d'Afrique ?, Karthala, Paris, 2011, p. 25-27 (ISBN 9782811133702)
  • Anne Grosfilley, Wax & co: anthologie des tissus imprimés d'Afrique, La Martinière, , 262 p.
  • (en) Ruth T. Nielsen, The History and Development of Wax-printed Textiles Intended for West Africa and Zaire, Michigan State University, , 330 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]