Paedocypris progenetica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paedocypris progenetica est une espèce de poissons de la famille des Cyprinidae (ancienement dans la famille des Paedocyprinidae[1] mais qui ne semble plus reconnu aujourd'hui).

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique d'Indonésie, elle se rencontre à Sumatra dans la province de Jambi et à Bintan.

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce est très petite avec une taille maximum de 10 mm. Ce poisson a été considéré à sa découverte comme le plus petit vertébré du monde, jusqu'à la description de la grenouille Paedophryne amauensis le [2].

Un poisson miniaturisé[modifier | modifier le code]

Les cyprinidae miniaturisés présentent une structure anatomique qui peut être assez variable suivant les espèces et qui est regroupée en deux principes, mais dont certaines possédant des caractéristiques de miniaturisations avec des intermédiaires de quelques degrés. Le premier regroupe les espèces qui ont fui les bancs de leurs géniteurs plus grands bien que proportionnelle. Le second regroupe les espèces qui ont arrêté leur développement anatomique de telle sorte qu'ils ressemblent toujours à une forme larvaire (Danionella et Paedocypris). Ces espèces sont en principe connues pour être dénommées, espèce au "développement tronqué" ou espèce "paedomorphique". Les scientifiques pensent que ses espèces ont évolué à travers un processus connu sous le nom de "Paedomorphosis progenetic", c'est-à-dire provoqué par une maturation accélérée. Elles présentent le plus souvent une structure simplifiée du squelette et sont dites être des espèces aux particularités (spécificités) morphologiques. Britz et et al. (2009) considèrent que les troncatures de développement ont favorisé l'émergence de ces nouvelles espèces "en libérant de grandes parties du squelette des contraintes de développement, en dissociant le parcours développemental lié d'où il en résulte la création d'un plus grand potentiel pour des changements plus spectaculaires". (voir aussi Boraras brigittae)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mayden & Chen, 2010 : The world’s smallest vertebrate species of the Genus Paedocypris: A new family of freshwater fishes and the sister group to the world’s most diverse clade of freshwater fishes (Teleostei: Cypriniformes). Molecular Phylogenetics and Evolution, doi:10.1016/j.ympev.2010.04.008
  2. (fr) Le Point.fr, « Le plus petit vertébré du monde est... une grenouille », Le Point,‎ (lire en ligne)

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Kottelat, Britz, Tan & Witte, 2006 : Paedocypris, a new genus of Southeast Asian cyprinid fish with a remarkable sexual dimorphism, comprises the world's smallest vertebrate. Proceedings of the Royal Society Biological Sciences Series B, vol. 273, n. 1589, p. 895-899 (texte original).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :