Pact

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pact
Pact
La Grande Rue en 1908.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Vienne
Intercommunalité Communauté de communes Entre Bièvre et Rhône
Maire
Mandat
Laurent Iltis
2020-2026
Code postal 38270
Code commune 38290
Démographie
Population
municipale
841 hab. (2017 en diminution de 0,47 % par rapport à 2012)
Densité 86 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 21′ 13″ nord, 4° 59′ 32″ est
Altitude Min. 238 m
Max. 309 m
Superficie 9,74 km2
Élections
Départementales Canton de Roussillon
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Pact
Géolocalisation sur la carte : Isère
Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Pact
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pact
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pact
Liens
Site web www.mairie-pact.fr

Pact est une commune française située dans le département de l'Isère, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Autrefois située dans la province de Dauphiné, la commune héberge sur son territoire un tumulus datant probablement de l'Antiquité et indiquant une occupation très ancienne du site.

Ses habitants sont dénommés les Pactois[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation et description[modifier | modifier le code]

Le village de Pact est situé au nord-ouest du département de l'Isère, non loin de la ville de Beaurepaire, au cœur du territoire de Bièvre-Valloire qui est un des treize territoires de l'Isère.

Après avoir appartenu à la communauté de communes du Territoire de Beaurepaire, le petit village, à vocation essentiellement rurale a adhéré à la communauté de communes Entre Bièvre et Rhône depuis le 1er janvier 2019 à la suite d'une fusion des communautés de communes de ce secteur du département.

Le centre du bourg de Pact se situe (par la route) à 80 km de Grenoble (préfecture de l'Isère), 73 km de Lyon (préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes) et 534 km de Paris[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Le secteur du département de l'Isère où se situe le territoire de Pact, positionné en bordure nord du département de la Drôme, connaît un climat méditerranéen altéré par des influences océaniques.

Les pluies sont apportées majoritairement par les perturbations atlantiques, en toutes saisons, et dans une moindre mesure par les dépressions méditerranéennes, particulièrement en automne.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Dolon, rivière d'une longueur de 33,5 km[3] traverse le territoire communal, selon un axe nord-sud avant de rejoindre le Rhône au niveau de la commune de Chanas. Son affluent, le Derroy, d'une longueur de 11,94 km[4] longe le sud du territoire communal le séparant du territoire de la commune de Lapérouse-Mornay.

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

La commune étant situé à l'écart des grands axes de circulation, son territoire n'est sillonné que par quelques routes d'importance secondaire dont :

  • la RD134 qui relie le bourg à la RD51 (Bellegarde-Poussieu);
  • la RD51c qui relie de bourg à l'agglomération de Beaurepaire;
  • la RD121 qui relie le bourg à la route départementale 519 (RD519) dénommée ainsi entre Davézieux et Beaucroissant se dénommait Route nationale 519. Cette ancienne route nationale reliait Annonay à Grenoble a été déclassée en 1972

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la ligne LGV Rhône-Alpes mise en service en 1994 et qui assure le contournement de l'agglomération lyonnaise par l'est avant de rejoindre la gare de gare de Valence TGV.

La gare ferroviaire la proche est la gare du Péage-de-Roussillon, située sur la ligne de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles, desservie par les trains des réseaux TER Auvergne-Rhône-Alpes.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Hameaux, Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Risques naturels[modifier | modifier le code]

Risques sismiques[modifier | modifier le code]

La totalité du territoire de la commune de Pact est situé en zone de sismicité n°3, comme la plupart des communes de son secteur géographique[5].

Terminologie des zones sismiques[6]
Type de zone Niveau Définitions (bâtiment à risque normal)
Zone 3 Sismicité modérée accélération = 1,1 m/s2

Autres risques[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Des Celtes parviennent sur le territoire de ce qui sera le bas-Dauphine. Une de ces tribus, les Allobroges (terme signifiant ː les gens venus d'ailleurs) arrivent autour du Ve siècle av. J.-C.. Le territoire contrôlé par cette peuplade dont la capitale sera Vienne, s'étendra de Genève au mont Pilat, en passant par Cularo (future ville de Grenoble).

Sous un tumulus gallo-romain, situé dans le hameau de Mauphié, des inhumations recouvertes de dalles contenaient de la céramique de type marnien, permettant de penser que l'occupation de ce site est très ancienne[7].

Autres périodes[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2020 Claude Nicaise DVG Retraitée Fonction publique
2020 En cours Laurent Iltis    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[9].

En 2017, la commune comptait 841 habitants[Note 1], en diminution de 0,47 % par rapport à 2012 (Isère : +2,75 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
545597546665709779754829787
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
831835818791783776783763720
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
714674662568555514501490524
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
528462471480560642763842844
2017 - - - - - - - -
841--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune est rattachée à l'académie de Grenoble.

Équipement culturel, social et sportif[modifier | modifier le code]

La commune gère une bibliothèque et une agence postale.

Médias[modifier | modifier le code]

Historiquement, le quotidien à grand tirage Le Dauphiné libéré consacre, chaque jour, y compris le dimanche, dans son édition de Vienne Nord-Isère, un ou plusieurs articles à l'actualité de la communauté de communes, ainsi que des informations sur les éventuelles manifestations locales, les travaux routiers, et autres événements divers à caractère local.

Cultes[modifier | modifier le code]

La communauté catholique de Pact et son église (propriété de la commune) relève de la paroisse Paroisse Saint Benoît du pays de Beaurepaire qui regroupe treize églises de la région. Cette paroisse dont le siège (maison paroissiale) se situe à Beaurepaire, est rattachée au Diocèse de Grenoble-Vienne [12].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Site officiel de la mairie