Packard Bell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec David Packard, Hewlett Packard ou automobiles Packard.
Packard Bell
Image illustrative de l'article Packard Bell

Création 1926
Fondateurs Beny Alagem (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Aymar de Lencquesaing, Fabrice Raoult
Forme juridique Besloten vennootschap met beperkte aansprakelijkheid (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Your Digital Playground
Siège social Drapeau des Pays-Bas Nimègue Voir et modifier les données sur Wikidata (Pays-Bas)
Actionnaires Acer (entreprise)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Matériel informatique
Produits Ordinateurs de bureau
Ordinateurs Portables
Périphériques
Stockage
GPS
Société mère Acer Incorporated
Site web www.packardbell.com

Packard Bell est une entreprise basée aux Pays-Bas, filiale du constructeur taïwanais Acer. Packard Bell distribue notamment des PC de bureau et des portables, des platines DivX de salon et des baladeurs MP3, principalement en Europe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Packard Bell a été fondé en 1933 aux États-Unis par Leon S. Packard and Herbert A. Bell. C'était alors un fabricant de récepteurs de radios. Plus tard, l'entreprise a trouvé le succès dans l'industrie d'électronique militaire et le marché de télévision. Elle a également fabriqué les premiers ordinateurs, dont le plus célèbre, le PB 250, commercialisé en 1961, était l'un des derniers utilisateurs de lignes à retard magnétostrictives en tant qu'élément de sa mémoire. C'était également la dernière machine à se baser partiellement sur les conceptions originales de l'ordinateur pilote du C# de NPL d'Alan Turing. La société est devenue une filiale du conglomérat Teledyne Technologies en 1968.

L'entrepreneur Beny Alagem a racheté la marque en 1986, et l'a utilisée pour fonder un fabricant d'ordinateurs individuels bon marché.

Packard Bell, après avoir été racheté par NEC (1996) puis Gateway (2006), fait partie d'Acer depuis septembre 2007. Le 27 février 2008, l'Union Européenne a donné son feu vert au rachat de la société par le constructeur taiwanais Acer.

Packard Bell n'est plus présent sur le marché américain, mais continue à être présent sur le marché européen (en 2005 3e position en termes de vente grand public[1]).

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Ordinateur pour le grand public[modifier | modifier le code]

La gamme des PC[modifier | modifier le code]

Un Packard Bell M400 (Multimedia)

La gamme des PC de marque Packard Bell se décline en divers noms :

  • Dot (Netbooks)
  • Easynote (Notebooks)
  • Start (Bureautique)
  • Media (Multimédia)
  • Xtreme (Performances)
  • Power ( PC puissants pour les jeux)

Logiciels sur les ordinateurs grand public[modifier | modifier le code]

Packard Bell fournit ses ordinateurs grand public avec le système d'exploitation Microsoft Windows sur la plupart des ordinateurs qui sortent de ses usines : au début avec Windows 95, puis Windows 98 et XP, puis avec Vista, 7, et puis 8.

Pour les ordinateurs haut de gamme multimédia, à l'époque il était vendu une suite complete de peripheriques (imprimante, scanner noir et blanc faisant fax), ainsi que le choix de demarrer par Windows 95 ou par une interface propre au constructeur. Pour la bureautique, une version limitée en temps de Microsoft Office est parfois installée, utilisation limitée en temps (par exemple durant 2 mois).

Packard Bell installe par ailleurs un certain nombre d'autres logiciels propriétaires :

  • pour la sécurité Symantec, utilisation limitée en temps (par exemple à 2 mois)
  • pour graver des CD-ROM et des DVD Nero, utilisation limitée en temps (par exemple à 2 mois)

Autres produits[modifier | modifier le code]

Packard Bell a montré son intérêt dans des produits divers, tel que des moyens de stockage, lecteurs MP3, des téléviseurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :