Pacific Exploration & Production

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pacific Exploration & Production
logo de Pacific Exploration & Production
illustration de Pacific Exploration & Production

Création et Voir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de TorontoVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social TorontoVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.pacificrubiales.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Pacific Exploration & Production Corp. (anciennement Pacific Rubiales Energy Corp.) est une société publique canadienne explorant et produisant du gaz naturel et du pétrole.

La société a un portefeuille diversifié de gisements sources d'énergies fossiles. En 2014, la production de Pacific E&P se composait à 58 % de pétrole non conventionnel, à 35 % de pétrole léger et 7 % de gaz naturel.

En Colombie où elle est le principal exploitant pétrolier[1] grâce notamment au développement de technique de forage horizontal[2], elle a été sévèrement critiquée et jugée pour ses « violations des droits humains, du travail et de l'environnement »[3]. 12 000 travailleurs colombiens se sont soulevés contre elle[4].

Localisation des activités[modifier | modifier le code]

Elle opère au Belize, au Brésil, en Colombie, au Guyana, au Pérou, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Guatemala.

Acquisitions et stratégie[modifier | modifier le code]

Pacific E&P possède 100 % de Petrominerales Ltd., qui a des actifs pétroliers en Colombie et pétrolier et gazier au Pérou ; 100 % de Meta Petroleum Corp., une compagnie qui opère les champs de pétrole de Rubiales, Piriri et Quifa dans le bassin de Los Llanos (Colombie) ; et 100 % de Pacific Stratus Energy Colombia Corp., qui opère plusieurs champs pétroliers et gaziers dont La Creciente dans le département de Sucre au nord-ouest de la Colombie.

La stratégie de Pacific E&P se fonde sur une croissance de la production et l'acquisition de réserves fossiles.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Webster 2012
  2. Florez Anaya, A., Araujo, Y. E., Uzcategui Rivas, M. E., Parra Moreno, W., & Lavado Quinones, R. (2012, January). Improved Heavy Oil Recovery by Drilling Horizontal Wells in Rubiales Field, Colombia. In SPE Latin America and Caribbean Petroleum Engineering Conference. Society of Petroleum Engineers.
  3. Vaudrin 2013, p. 5-6
  4. Lautre, Y. (2009). Colombie Brèves. d'après Sara G. Mendeza Les damnés du pétrole ; Bastamag 4 novembre 2011

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) P. C. Webster, « Colombia is Canada’s new best friend », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne)
  • C. Vaudrin, Pétrolière canadienne sévèrement jugée en Colombie. Relations,

Compléments[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lectures approfondies[modifier | modifier le code]

  • R. Pantin, J. F. Arata et C. LeGallais, Noticias Pacific Rubiales Energy,
  • L. Rojas et M. Fuenmayor, A Perspective on Heavy Oil Development-Strategies Pacific Rubiales Energy, Colombia. In Heavy Oil Management, Workshop & Expo, , 5e éd., p. 22-25

Articles connexes[modifier | modifier le code]